Titres — E


    Accueil

    Parutions

    Auteurs

    Œuvres

    Bibliophilie

    Commande

    Recherche

    La maison

    Autres fonds

    Liens

    Chronique

    Lettre d’info


    Livres de photographie

Éclats d’infini
Denis Brihat
45 photographies. Préfaces de Pierre-Jean Amar et Georges Monti. 64 p. 22,5/26.
2012. ISBN 2.86853.586.3
— 26,00 €
Le regard de Brihat est paradoxal. Sa constance ne lui enlève rien de sa fraîcheur : il semble, depuis cinquante ans, s’émerveiller comme au premier matin du monde; il est virtuosité et naïveté, savoir et ignorance, tout ensemble.

Écriture de la lumière
Olivier Germain-Thomas
Textes & photographies. 72 p. 16,5 /24.
1998. ISBN 2.86853.288.8
— 18,50 €
Conçu à partir des questions toutes simples d’un enfant, et illustré d’une quarantaine de photos de l’auteur, ce texte (qui est davantage une rêverie qu’un essai) interroge les rapports de la photographie et de l’intériorité et pose, en scrutant le reflet, la question de l’harmonie perdue.

Écrivez, on vous répondra
Gérard Macé
Pamphlet. 16p. 13/17.
2005. ISBN 2.86853.453.8
— 3,00 €
Un citoyen farceur écrit aux édiles de Paris pour leur proposer une idée absurde qu'ils ont déjà eue. Et c'est la preuve par neuf — s'il était encore besoin — que le ridicule ne tue pas la politique, ni la sottise des élus.

L’Eden et les cendres
Jean-Pierre H. Tétart
Nouvelles, présentées par Jacques Réda. 144 p. 13 /20.
1990. ISBN 2.86853.095.8
— 13,50 €
Ce que propose ici l’art du conteur ne sont que les convulsions du quotidien, mais portées au point d’excès où le banal prend les allures du mythe.

L’Égyptienne couchée
Gérard Farasse
et autres histoires. 136 p. 14/19.
2014. ISBN 2.86853.604.4
— 17,00 €
C’est fou ce que les morts peuvent être bavards. Ils ont plein d’histoires à raconter, avec beaucoup de détails. Les orphelins et les orphelines, les suicidés, les assassins et les assassinés sont particulièrement volubiles : c’est qu’ils ont enfin trouvé à qui parler !

Ehrmann (Gilles)
Jean-Luc Mercié
Monographie. Avec 80 photographies en deux tons de Gilles Ehrmann. Préface de Jean-Claude Lemagny. Notices de Frédéric Orbestier. 112 p. 21 / 21.
1998. ISBN 2.86853.281.0
— 18,50 €
Voici l’ouvrage qui rend justice à Ehrmann, photographe atypique et solitaire, né en 1928, témoin privilégié d’une époque, qui a constitué loin des modes une œuvre polymorphe d’une grande richesse. Coédition avec l’Abbaye aux Dames (Saintes) et la Galerie municipale du Château d’eau (Toulouse).

Élévation Enclume
Paul Louis Rossi
Poèmes. Avec des dessins et peintures de Gaston Planet. 120 + 8 p. 16 /21,5.
1997. ISBN 2.86853.256.X
— 15,00 €
«Lieu barbare / incliné // enclume / géante // la / nuit // que la foudre / vient visiter».

Élisa
Jacques Chauviré
Récit. 72 p. 12/18. Coll. Corps neuf
2015. ISBN 2.86853.611.2
— 8,00 €
Un vieil homme se remémore les tout premiers émois sensuels de l'enfant qu'il fut, au lendemain de la première guerre. Ce récit d'enfance fut écrit par Chauviré dans son grand âge, après une longue éclipse. Il est comme un retour aux sources de l’écriture et de la vie.

Élisa
Jacques Chauviré
Récit. 80 p. 14/19.
2003. ISBN 2.86853.386.8
— 12,00 €

Éloge de l’oubli
Catherine Rey
Récit. 144 p. 14 /19.
1996. ISBN 2.86853.257.8
— 14,50 €
«La vie m’avait joué une mauvaise farce en me donnant de si vieux parents. Une main m’avait posée entre les leurs et nous fûmes unis à jamais du jour où j’arrivai chez eux, nourrisson dans mon berceau.»

Emblèmes végétaux
Luc Dietrich
Textes & photographies. 96 p. 16,5/24.
1993. ISBN 2.86853.160.1
Réimp.
Livre oublié, perdu, reconstitué pièce par pièce, c’est, presque cinquante ans après, un pur chant d’amour à la nature — dans ce double langage poétique dont Dietrich (1912-1944) a été le précurseur — qui renaît, dans sa fraîcheur première, et son originalité intacte.

L’Embranchement de Mugby
Charles Dickens
Conte de Noël, traduit de l’anglais par Pierre Leyris. 104 p. 12/19.
1994. ISBN 2.86853.195.4
— 12,00 €
Ce conte montre à sa manière que l’on guérit de soi en découvrant les autres, et aussi que l’on est comblé par le pardon que l’on accorde. Simples évidences, mais portées à l’incandescence par le génie.

L'Émotion impossible
Hédi Kaddour
Études littéraires. 120 p. 14 /19.
1994. ISBN 2.86853.200.4
— 13,00 €
Textes critiques sur J. Brodsky, J. Supervielle,
Ch. Baudelaire, A. Frénaud, A. du Bouchet, H. Meschonnic, J. Réda, J. Grosjean, G. Apollinaire. Par un des plus remarquables poètes d’aujourd’hui (né en 1945).

En sa compagnie
Dominique Hérody
Proses. 104 p. 14 /19.
2002. ISBN 2.86853.357.4
— 13,00 €
Le récit d'une relation (amoureuse ?) par une succession de petits tableaux pleins de fantaisie, d'allusions visuelles ou musicales, et d'un humour sans poids. La vie quotidienne comme un «songe agréable, un simple étourdissement».

Entrée de secours
Fred Deux
Journal, 1999-2003. 224 p. 15/22.
2007. ISBN 978.2.86853.479.8
— 23,00 €
Un memorandum — qui ne pose pas seulement les questions de l’art et de l’écriture — très éloigné de la vanité du journal intime. Les pensées quotidiennes y passent sans transition du passé au présent, du dedans au-dehors, d’une observation à un souvenir, d’une réflexion à un rêve, sans ordre apparent, mais non pas sans rigueur.

Épars
Gérard Titus-Carmel
Poèmes et textes 1990-2002. 308 p. 16/24.
2003. ISBN 2.86853.383.3
— 25,00 €
«Qu'on se souvienne que dans le langage de la marine, on utilisait ce mot, Épars, pour nommer les petits éclairs, non accompagnés de tonnerre, qu'on observait parfois le soir, lorsque, la chaleur enfin retombée, ils parvenaient encore à électriser le ciel et les âmes.»

Épitomé
Jude Stéfan
Lectures. 160 p. 12/19.
1993. ISBN 2.86853.174.1
— 15,00 €
«Chrestomathie à l’usage des débutants en Littérature», la suite des Scholies, son complément indispensable.»

L'Épreuve du jour
Jean-Claude Pirotte
Enfantine. 136 p. 12/19.
1991. ISBN 2.86853.136.9
— 14,00 €
«Dans le récit de l’enfance, qui est une fable ou un mensonge, on rêve de semer quelques éclats de vérité splendide et intolérable.»

L'Épuisement
Christian Bobin
Un orage. 120 p. 12/19.
1994. ISBN 2.86853.205.5
Épuisé
«Je m’égare un peu, ce livre ressemble de plus en plus à ce que ma mère me disait en me voyant sortir, mal coiffé : tu ressembles à l’orage. Ce livre ressemble à l’orage mais, somme toute, une promenade sous la pluie n’est jamais mauvaise, la joie y vient avec la peur.»

L'Épuisement
Christian Bobin
Un orage. Coll. Corps neuf. 96 p. 12/18.
2012. ISBN 978.2.86853.576.4
— 8,00 €
«Nous sommes moins seuls que nous l’imaginons. Nous sommes si peu seuls qu’un des vrais problèmes de cette vie est de trouver notre place dans les présences environnantes — écarter les morts sans les froisser, demander aux vivants ce rien de solitude nécessaire pour respirer. Dans la logique du monde, on ne peut faire sa place sans aussitôt prendre la place d’un autre. Mais on ne fait pas plus sa place qu’on ne fait sa vie : on trouve l’une et l’autre, et le sentiment de cette trouvaille inespérée c’est la joie même.»


L'Équilibriste
Christian Bobin
Conte. 40 p. 13/17.
1998. ISBN 2.86853.303.5
— Réimp
«C’était un mardi, je crois. Je ne l’avais jamais vu aussi radieux. J’ai trouvé, me dit-il. J’ai trouvé ce que j’attendais — enfin pas tout à fait, mais j’ai trouvé un mot pour le dire. Vous ne devinerez jamais. J’essayai pourtant : Dieu ? La mort ? L’amour ? Pas du tout, répliqua-t-il. Vous cherchez du côté du plus grand...»

Errances avec un coffre bleu et deux oiseaux
Joël Roussiez
Roman, conte et récit. 176 p. 14/19.
1995. ISBN 2.86853.217.9
— 17,00 €
Voici le récit d’une expérience singulière, celle d’un vagabondage perpétuel, qui n’est ni d’exil, ni de fuite, mais tout entier voué, semble-t-il, à ce pur plaisir, aussi difficile à définir que précieux à éprouver : celui de ne pas peser sur le monde.

L’Ermitage
Marie Bronsard
Récit. 96 p. 12/19.
1986. ISBN 2.86853.024.9
— 9,00 €
Une femme, toute une nuit, écrit à un homme une dernière longue lettre. Morte à la vie, morte à elle-même, elle ne se survit que parce qu’elle s’est instituée gardienne d’un souvenir douloureux.

Eschyle en Mayenne
Jean-Loup Trassard
Texte et photographies. 72 p. 16,5/24.
2010. ISBN 978.2.86853.535.1
— 22,00 €
«Soudain pris du regret d’ignorer le grec, et n’ayant assisté à aucune représentation du théâtre d’Eschyle, ni sur la ruine des palais respiré l’air que juste viennent de quitter ses héros (seulement dans ma main le toucher, une fois, des pierres du Parthénon, mais combien forte, encore vivace, l’impression), cet été je reprends, ne lâche plus — en traduction — les sept pièces polies par 2500 ans, presque, de lecture.
Est-ce le sable terreux du jardin sous mes sandales ? tandis que face au soleil dans un fauteuil de bois et toile, par léger vent d’est, j’ouvre et ferme le livre, les paroles que j’y entends me paraissent, également chaussées de sandales, crissantes du sable où le pied s’imprime, de la terre que la main égrène.»

Esquisse d’un discours sur le livre
Baptiste-Marrey
Essai. 40 p. 12 /19.
1986. ISBN 2.86853.037.0
— 4,50 €
Marrey traite de l’Écriture, de l’édition artisanale et de l’objet-livre avec un enthousiasme et une lucidité dignes de l’écrivain qu’il est, en même temps qu’un excellent connaisseur de l’histoire du Livre et de sa réalité présente.

Et même les chiens
Jean-Louis Gutierres
Roman. 160 p. 14/19.
2010. ISBN 2.86853.544.3
— 16,00 €
Ce premier roman de l’auteur commence comme une chronique rurale que les images ressurgies du passé refoulé de son personnage, ses traumatismes, ses remords vont bientôt colorer de leur aberrante cruauté. Avec, en toile de fond, la guerre d'Algérie, la question qu’il pose est très simple, et terrible : sommes-nous condamnés à devoir, un jour ou l’autre, solder nos comptes avec notre conscience ?

Et moi aussi je suis peintre
Guillaume Apollinaire
Édition établie et présentée par Daniel Grojnowski. 44 p. 19,3/29.
2006. ISBN 2.86853.445.7
— 20,00 €
Une plaquette d'«idéogrammes lyriques», dont la guerre de 14 empêcha la parution, redécouverte et mise en perspective dans le bouillonnement novateur des commencements du XXème siècle.

Éthiopie, le livre et l'ombrelle
Gérard Macé
Textes & photographies. 112 p. 16,5/24.
2006. ISBN 2.86853.457.0
— 25,00 €
«La civilisation en Éthiopie, c'est l'invention d'une histoire, des croyances qui se complètent ou se contredisent, des manuscrits qu'on interprète, c'est aussi ce qu'il y a de plus précaire et de plus manifeste : une façon d'être ensemble. (...) C'est la survivance de l'Antiquité dans les gestes et la démarche, alliée si souvent à la peur du lendemain...»

L’Étudiant au village
Henri Thomas
Récit. Préface de Pierre Bergounioux. 136 p. 12/19.
1998. ISBN 2.86853.291.8
— 13,50 €
Un jeune homme rentre pour les vacances de Noël auprès de sa mère, veuve de guerre, institutrice dans un village de montagne. Sa pensée est entièrement occupée par le livre qu’il est en train d’écrire. Thomas a écrit à 23 ans ce récit dont le manuscrit à été retrouvé tout récemment.

Exodiaire
Jean-Loup Trassard
Roman. 272 p. 15/22.
2015. ISBN 978.2.86853.609.9
— 20,00 €
Aucun d’entre eux n’aurait dû être là, pourtant ils étaient neuf, chargés dans deux voitures, à se lancer sur les routes ! L’enfant avait sept ans. Dans le récit entrepris soixante-dix ans plus tard il est nommé «votre grand-père». Il semble que l’auteur, au prétexte qu’il aurait déjà trop conjugué sa première personne, ait voulu confier à une autre voix que la sienne le soin de guider le lecteur entre les strates des mémoires. C’est lui pourtant qui ouvre les papiers anciens de sa famille.