Chronique


    Accueil

    Parutions

    Auteurs

    Œuvres

    Bibliophilie

    Commande

    Recherche

    La maison

    Autres fonds

    Liens

    Chronique

    Lettre d’info


    Livres de photographie

Ceci n'est pas un blog.
Ici, de temps à autre, l'éditeur se permettra de donner des nouvelles de son activité, de ses auteurs, de ses livres; mais aussi des indications de lectures et quelques avis personnels (sur le métier et ses à-côtés: rien qui excède ses compétences, bien entendu).
Ses billets seront datés, pas nécessairement archivés. On ne pourra les commenter ou y répondre que par mail sur tqf@wanadoo.fr.

Paul de Roux

1937-2016

Des sortes de désirs vagues. (Des appétences languides.) L’appétit vient en mangeant, dit-on. Et il en va très probablement ainsi pour beaucoup de facultés. Nous pouvons sans doute infiniment plus que nous ne l’imaginons. Bénis soient les hommes et les livres qui nous en donnent le soupçon — et heureux celui qui les rencontre dans la force de son âge. (Note du 21/8/1985, Les intermittences du jour, Le temps qu’il fait, 1989)
Le froid et ce qui reste de la nuit,
livres non lus, envahissement de l’âme
par des démons mesquins . Une veille
doit s’achever quelques part. Tristesse
de bougie soufflée. Lointaines montagnes
et la langue des prophètes, les unes
tissent une lumière blanche et bleue, l’autre
lèche le gel de l’âme. Attends, attends
que doucement la glace fonde. Ont-elles
des rêves de papillons les chenilles ?

(Les intermittences du jour)
Vienne, 1998, en compagnie de Jacques Réda. Photo © Olivier Giroud.