Livres de photographie


    Accueil

    Parutions

    Auteurs

    Œuvres

    Bibliophilie

    Commande

    Recherche

    La maison

    Autres fonds

    Liens

    Chronique

    Lettre d’info


    Livres de photographie

Frédérique Aguillon
Ceci est mon corps
Texte et 25 photographies noir & blanc. 64 p. 21/25.
2005. ISBN 2.86853.423.6
— 22,00 €
Toute mon histoire est liée à toi, mon corps, mon si étrange corps.

Pierre-Jean Amar
Le coffre-fort de ma mère
Texte et photographies. Propos recueillis par Georges Monti. 80 p. 16,5/24.
2009. ISBN 978.2.86853.521.4 — 22,00 €
Pierre-Jean Amar, fils unique d'une famille juive algéroise, orphelin de père à quinze ans, sera jusqu'à l'âge adulte prisonnier d'une mère malade et autoritaire, extraordinairement abusive.

Emmanuel Berry
Les oiseaux de Sens
Photographies. Texte de Pascal Commère. 80 p. 21/25.
2007. ISBN 978.2.86853.469.9
— 25,00 €
Emmanuel Berry a photographié la collection d’oiseaux naturalisés du Musée de Sens, «formes d’animaux définitivement non voyants», méthodiquement offerts à nos fantasmes encyclopédistes et pour-tant sentinelles semblant guetter pour l’éternité et nous renvoyant face à nous-mêmes.

Le photographe, l'architecture et la raison
30 photographies en couleur. Textes de Jean-Luc Dauphin et Jacques Py. 72 p. 16,5/21,5.
2008. ISBN 978.2.86853.507.8
— 22,00 €
Lorsque Emmanuel Berry vient hanter l’architecture de cet hôpital psychiatrique d’Auxerre qui se voulait exemplaire, un trouble s’installe progressivement sur ses clichés où de discrètes altérations de la réalité apparaissent. Un léger brouillard s’étale comme un voile insidieux porté sur les choses si crûment délaissées dans l’enceinte de l’ancien asile haussmannien, aujourd’hui déserté.

Coques, coquilles, coquillages
50 photographies. Texte de Marie Guillot. 136 p. 21/25. Cartonnage éditeur
2010. ISBN 978.2.86853.543.6
— 30,00 €
La vie qui hante les coquilles de Berry — «vie dans les plis», dirait Henri Michaux — est donc de surcroît vie féconde : rondeurs, chairs lisses, raffinement des motifs de surface évoquent naturellement le féminin. Toute courbe est ici exquise. La nacre, le velouté des ombres et le poudroiement des lumières dans le flou des arrière-plans, le poli des coquilles, les tons suaves, les torsades savantes, les échancrures délicatement ourlées semblent conçus pour une parade de séduction…

Oswiecim, alentours
50 photographies. Texte de l’auteur. Poèmes de Charles Reznikoff. 120 p. 23,5/29. Cartonnage éditeur
2012. ISBN 978.2.86853.585.6
— 30,00 €
Emmanuel Berry fait le choix délibéré de ne s’intéresser qu’aux seuls abords. Déambulant dans les rues, les sous-bois, les champs d’Oswiecim, le photographe interroge les limites, les frontières des camps d’Auschwitz. En travaillant sur les entours, sur la lumière et le temps suspendu, il joue sur les codes du monde visible et du monde invisible, qu’en l’absence de toute image directe et évocatrice notre mémoire seule recompose.

Jean-François Bonhomme
avec Gilles Ortlieb
À eux mêmes inconnus
Texte & Photographies. 112 p. 21/27.
2006. ISBN 2.86853.462.7
— 35,00 €
Le portrait est, à coup sûr, sa carte maîtresse et il a su, comme peu d’autres, saisir la présence de nombre d’artistes dans leur environnement : atelier, bureau, bibliothèque. Il sait même la suggérer, en leur absence, en nous donnant à voir leur cadre familier, précisément les objets de leur travail : œuvres, supports, outils. Et il le fait avec des moyens très simples : le noir et blanc, à main levée, en petit format.

Denis Brihat
Éclats d’infini
45 photographies. Préfaces de Pierre-Jean Amar et Georges Monti. 64 p. 22,5/26.
2012. ISBN 2.86853.586.3
— 26,00 €
Le regard de Brihat est paradoxal. Sa constance ne lui enlève rien de sa fraîcheur : il semble, depuis cinquante ans, s’émerveiller comme au premier matin du monde; il est virtuosité et naïveté, savoir et ignorance, tout ensemble.

Michel Castermans
avec Joël Vernet
La montagne dans le dos. Impressions du pays dogon.
Texte & photographies. 96 p. 15,5/21.
2005. ISBN 2.86853.438.4
— 25,00 €
«Voir, et voir encore, ne jamais cesser d’entrer, le regard aux abois, dans les entrailles du paysage», voilà ce qui réunit Michel Castermans et Joël Vernet dans ce carnet de voyage au pays dogon. La photographie et l’écriture comme moyen de regarder et de sentir le monde, de s’approcher, déclenchement après déclenchement, page après page, d’une image forte et d’un possible instant de grâce.

Jean-Luc Chapin
avec Christian Caujolle
Labours
Textes & photographies. 60 p. 21/25.
1996. ISBN 2.86853.245.4
— 18,50 €
Deux regards modernes qui ont la même source archaïque : l’amour de la terre. Et à la fois, une réflexion actuelle, non théorique, sur le paysage.

Marc Deneyer
Ilulissat
Textes et photographies. 72 + 32 p. 16,5/24.
2001. ISBN 2.86853.343.4
— 20,00 €
Un journal de voyage au Groenland par le texte et la photographie. «Le quotidien apparaît soudain comme un simple devoir décolier que l'univers entier semble vouloir nous aider à résoudre et que nous nous obstinons à vouloir accomplir seul».

Kujoyama
Textes et photographies. 152 p. 16,5/24.
2005. ISBN 2.86853.418.X
— 23,00 €
«J'étais au cœur du Japon traditionnel et religieux comme je l'avais longtemps souhaité.»

Jean Dieuzaide
D'autres images
Monographie. Avec 140 photographies en 2 tons. Textes du photographe. Préface de Michel Dieuzaide.
160 p., 21/25.
2001. ISBN 2.86853.327.2
— Épuisé
Reportage, portrait, studio, architecture, photos aériennes, industrie, natures mortes : tout lui fut prétexte à faire des images.

Lourdes
120 photographies reproduites en 2 tons. 128 p. 21/25.
2004. ISBN 2.86853.416.3
— 25,00 €
Pour la plupart inédites, ces images confirment, si besoin était, l'extraordinaire capacité de Jean Dieuzaide à transmettre un témoignage plein d'humanité, quel que soit le sujet traité.

Une vie de photographes
193 photographies reproduites en 2 tons. Préface de Jean-Claude Lemagny. 176 p. 21/25.
2004. ISBN 2.86853.424.4
— 29,00 €
Sa vie durant, qu’il les ait exposés au Château d’eau à Toulouse, qu’il les ait croisés aux Rencontres d’Arles, ou encore qu’il leur ait rendu des visites amicales, Jean Dieuzaide fréquenta de nombreux photographes et entretint avec eux des relations fraternelles. Comme il les a tous «mis en boîte», avec tendresse, humour ou admiration, ses archives constituent désormais une inestimable galerie des visages de ceux, français et étrangers, qui firent la photographie des années 50 jusqu’à nos jours.

Les Dali de Dieuzaide
33 photographies en 2 tons. Texte de Daniel Dobbels. 64 p., 21/25.
2005. ISBN 2.86853.441.4
— 25,00 €
Il y a la fameuse photographie de 1953 intitulée «Dali dans l’eau» (dont le titre décida le peintre à se laisser faire), mais pour y parvenir, Dieuzaide lui consacra tout un reportage dont la facétieuse poésie méritait d’être découverte — qu’on éprouve pour le Maître burlesque de l’admiration ou de l’agacement.

Le pays catalan
170 photographies en 2 tons. Texte de Michel del Castillo. 196 p., 21/25.
2006. ISBN 2.86853.468.6
— Épuisé
Paysages, figures de pêcheurs, de paysans ou de célébrités, architecture profane ou sacrée, images industrielles même… c’est, selon la méthode Dieuzaide, avec ce génie particulier de la lumière, tout le portrait vivant d’un pays (ici la Catalogne française) que nous propose ce livre, accompagné d’un texte où Michel del Castillo allie la connaissance historique au sens de l’anecdote signifiante.

Michel Dieuzaide
Quand la lumière tient la plume
Photographies. 80 p. 21/27.
2009. ISBN 978.2.86853.520.7
30,00 €
Photographe et réalisateur de cinéma, Michel Dieuzaide rassemble dans ce livre une sélection de photographies faites au cours de ses voyages proches ou lointains. À ce regard sensible sur le réel, l'auteur a joint quelques phrases essentielles de ses écrivains favoris, sans doute pour cerner davantage la vision très personnelle qu'il porte sur le monde qui fut et, en dépit de tout, reste le sien.

Vies d'ateliers
Photographies. 96 p. 21/27. Préface de Didier Arnaudet.
2010. ISBN 978.2.86853.547.4
24,00 €
Dans cet ouvrage Michel Dieuzaide porte son regard de photographe sur les ateliers et les artistes qui ont exposé à Anglet et dont les œuvres constituent la collection d’art contemporain de la Ville.

{Doisneau} Sylvain Roumette
Lettre à un aveugle sur des photographies de Robert Doisneau
Essai. 96 p. 20/23. Cartonné.
1990. ISBN 2.86853.100.8
— 27,50 €
Illustré de 40 photos rares, c’est le premier essai véritable sur l’œuvre de Doisneau. Il met l’accent sur sa «relation de compagnonnage avec tant d’écrivains et de poètes, qui le perçoivent d’emblée comme un des leurs». Prix du Livre en Poitou-Charentes 1991. (Coédition avec Le Tout sur le Tout)

Sylvie Doizelet
avec Jean-Claude Pirotte
Les périls de Londres
Textes et photographies. 96 p. 14/19.
2010. ISBN 978.2.86853.533.7
— 17,00
Sylvie Doizelet, qui pratique la capitale anglaise depuis l’adolescence, a pris lors de ses récentes promenades quelques instantanés qui traquent Londres dans Londres — quelques-unes des innombrables mises en garde qui attendent le Londonien à chaque pas. Et Jean-Claude Pirotte a, en quelque sorte, légendé les clichés, qui lui ont inspiré de courtes fables disant à la fois l’air du temps, la mémoire perdue, et les dangers qu’affronte aveuglément l’être humain dans un univers en voie de délabrement, ou de métamorphose inquiétante.
Cent cinquante ans après Les cris de Londres, en voici donc les périls.

Philippe Dupuich
avec Abdelkhader Djemaï
Nos quartiers d'été
Textes et photographies. 120 p. 21/25.
2004. ISBN 2.86853.411.2
— 15,00 €
Avec deux séries de reportages, ce livre rend compte d'une aventure politique réunissant professionnels et bénévoles autour d'animations dans des quartiers de villes et de villages du Nord-Pas-de-Calais.

Gilles Ehrmann
Texte de Jean-Luc Mercié
Monographie. Avec 80 photographies en deux tons de Gilles Ehrmann. Préface de Jean-Claude Lemagny. Notices de Frédéric Orbestier. 112 p. 21/21.
1998. ISBN 2.86853.281.0
— 18,50 €
Voici l’ouvrage qui rend justice à Ehrmann, photographe atypique et solitaire, né en 1928, témoin privilégié d’une époque, qui a constitué loin des modes une œuvre polymorphe d’une grande richesse. Coédition avec l’Abbaye aux Dames (Saintes) et la Galerie municipale du Château d’eau (Toulouse).

Jean-Michel Fauquet
avec Sylvie Germain
Grande nuit de Toussaint
Récits & photographies. 80 p. 21/25.
2000. ISBN 2.86853.320.5
Épuisé
«Alors pourquoi le lendemain de la solennité de tous les Saints, le souvenir confus, pluriel, des humbles morts familiers se condense-t-il soudain dans le c?ur en alarme des vivants, réclamant des chants, des prières, ou simplement des pensées plus soucieuses, des fleurs et des flammes ?»

Charles-Henri Favrod
Le temps de la photographie
Essais. 272 p. 14/19.
2005. ISBN 2.86853.421.X
— 23,00 €
Défense et illustration d’un domaine trop peu étudié encore, ce livre — qui est également un précieux témoignage sur nombre de ses protagonistes vivants — est un des meilleurs outils de réflexion qu’on puisse donner aujourd’hui aux amateurs de photographie.


Georges Fessy
photographe d'architecture
Textes de Gérard Monnier et Danielle Benzonelli. 64 p. 20/30.
2008. ISBN 978.2.86853.509.2
— 25,00 €
Georges Fessy a pratiqué les différentes disciplines de la photographie (publicité, mode, illustration...) avant de devenir un des principaux photographes français d'architecture. Il a choisi pour ce livre trente-six images, de bâtiments anciens, modernes ou contemporains, qui représentent la quintessence de son œuvre et sont une parfaite illustration de son regard à la fois rigoureux et sensible.

Joan Fontcuberta
avec
Jacques Terrasa
Perfida Imago
Photographies accompagnées de 5 essais de Jacques Terrasa. 144 p. 21/25.
2006. ISBN 2.86853.467.8
— 32,00 €
À partir d’une approche quasi-exhaustive des différentes séries, seront étudiés les rapports entre nature et culture, entre vérité et fiction, entre mensonge et objectivité photographique, que Fontcuberta aborde en se livrant dans plusieurs séries à une véritable déconstruction parodique du discours scientifique.


Lorand Gaspar
Carnet de Patmos
Textes & photographies. 64 p. 16,5/24.
1991. ISBN 2.86853.134.2
— 17,00 €
Le bref salut du matin vaut à Patmos pour le bonheur d’une journée entière. Ainsi les courts textes et les splendides photos de L. Gaspar valent-ils pour une longue promenade où ne l’atteindront pas les méduses apocalyptiques du bruit et de la bousculade.

avec James Sacré
Mouvementé de mots et de couleurs
Photographies et poèmes. 88 p. 21/25.
2003. ISBN 2.86853.360.4
— 25,00 €
«La photo voudrait quoi garder ?/ Elle n'est qu'un souvenir, sans doute/ Qu'on finira par l'oublier.»

Olivier Germain-Thomas
Écriture de la lumière
Textes & photographies. 72 p. 16,5/24.
1998. ISBN 2.86853.288.8
— 18,50 €
Conçu à partir des questions toutes simples d’un enfant, et illustré d’une quarantaine de photos de l’auteur, ce texte (qui est davantage une rêverie qu’un essai) interroge les rapports de la photographie et de l’intériorité et pose, en scrutant le reflet, la question de l’harmonie perdue.


Jean-Pierre Gilson
Paysages
80 photographies noir & blanc. Texte de Jacques Drillon. 112 p., 21/25 à l'italienne.
2007. ISBN 978.2.86853.484.2
— 28,00 €
Jean-Pierre Gilson photographie toujours à l’horizontale, qui n’est pas le cadre de l’être, mais le lieu de l’existant. Godard disait : le scope n’est bon que pour filmer les serpents, pas les hommes. Gilson ne montre pas des serpents, mais des paysages, il montre ce qu’il voit, non ce que nous sommes — et nous voyons plus large que haut.

Robert Groborne
avec Géva Caban
Barcelone
Notes de voyage & photographies. 80 p. 14/16.
2000. ISBN 2.86853.325.6
— 14,50
«Je ne savais pas Barcelone aussi belle.»
32 polaroïds noir & blanc de Robert Groborne.

Jacques Lacarrière
Visages athonites
Textes & photographies. 64 p. 16,5/24.
1995. ISBN 2.86853.190.3
— 15,00 €
L’adjectif athonite ne figure dans aucun dictionnaire et pour cause : il s’applique à un peuple étranger, effacé, qui s’est volontairement retiré des siècles profanes, à une presqu’île et une montagne situées de l’autre côté des méridiens et des miroirs.

Frédéric Lallemand
Littoral (de Dunkerque à Hendaye)
50 photographies. Préface de Georges Monti. 80 p. 16,5/24.
2014. ISBN 2.86853.597.9.
— 24,00 €
En fixant, sans aucune violence, la fluidité de son motif, il invente littéralement un paysage qui, pour être familier à la plupart d’entre nous, n’en porte pas moins la marque indiscutable de son propre regard. Et ce faisant, il nous apprend à voir.

avec Ambre Oz
L’Imaginée
Tutour d’une sculpture de Robert Kéramsi. 64 p. 24/28.
2013. ISBN 978.2.86853.593.1
— 21,00 €
Ambre Oz est venue prêter à cette «femme perchée» une parole poétique — assez fortement puisée aux profondeurs de l’être, et encore humide de la rosée des mythes —, pour que cette œuvre soit l’objet d’«un rêve à contempler», d’une présence partagée dont ce livre est un lieu possible.


Gérard Macé
La photographie sans appareil
Textes & photographies. 64 p. 16,5/24.
1998. ISBN 2.86853.324.8
18,50 €
«J’ai appris à aimer cet art débarrassé du labeur : le premier des arts modernes, inaugurant une ère où l’œil a plus d’importance que la main.»

Mirages et solitudes
Photographies. 96 p. 16,5/24.
2003. ISBN 2.86853.379.5
— 22,00 €
«Si Platon avait connu la photographie, il n'y aurait sans doute vu que des images sans consistance, comme celles de la caverne, mais peut-être aussi le moyen de réconcilier, en une fraction de seconde, l'imitation de l'apparence et l'imitation de la réalité qu'il oppose dans La République; l'art de fabriquer un simulacre et l'art de fabriquer une copie, qu'il oppose dans Le Sophite. Car le vrai privilège de la photographie, c'est de faire les deux à la fois.»

Éthiopie, le livre et l'ombrelle
Textes & photographies. 112 p. 16,5/24.
2006. ISBN 2.86853.457.0
— 25,00 €
«La civilisation en Éthiopie, c'est l'invention d'une histoire, des croyances qui se complètent ou se contredisent, des manuscrits qu'on interprète, c'est aussi ce qu'il y a de plus précaire et de plus manifeste : une façon d'être ensemble. (...) C'est la survivance de l'Antiquité dans les gestes et la démarche, alliée si souvent à la peur du lendemain...»

La couleur est un trompe-l’œil
Photographies. Préface de Georges Monti. 80 p. 21/25.
2011. ISBN 978.2.86853.563.4
— 25,00 €
«Le réel étant inséparable de ses représentations, j’ai joué avec les changements d’échelle et la couleur, non pas parce qu’elle serait plus réaliste, mais parce que sa perception étant arbitraire, elle accentue à sa façon cette fausse ressemblance, ce décor en trompe-l’œil dans lequel nous faisons de la figuration, intelligente les jours fastes.»

Kyôto, Un monde qui ressemble au monde
Textes & photographies. 72 p. 16,5/24.
2011. ISBN 978.2.86853.564.1
— 20,00 €
Depuis 1984, Gérard Macé a séjourné plusieurs fois au Japon. En 1999, il est resté trois mois à Kyôto, au cours desquels il a écrit Un monde qui ressemble au monde, en même temps qu’il photographiait les jardins. Son regard sensible et son information sûre donnent ici une vision personnelle de ces lieux célèbres mais énigmatiques, ainsi que des aperçus qui apporteront beaucoup au voyageur et à l’amateur d’art. Mais c’est aussi un rapport au monde, et au temps, qui nous est dévoilé.

Chefferies bamiléké
Photographies. Textes de l’auteur. 88 p. 21/25.
2014. ISBN 978.2.86853.594.8
— 29,00 €
«Au Cameroun, je suis allé une première fois en janvier 2010. J’y suis retourné en novembre 2012 et en janvier 2013, pour assister dans le pays bamiléké aux différentes phases de la succession d’un chef, ainsi que pour visiter une trentaine de chefferies, où j’ai été reçu comme un roi… par les rois eux-mêmes.»

Patrick Mesner
Algérie, la tombe de ma mère
Carnet de voyages. Avec 50 photographies imprimées en deux tons. 96 p. 15,5/21.
2004. ISBN 2.86853.395.7
— 25,00 €
De deux séjours (1990 et 1993) dans ce pays où sa mère a été enterrée lorsqu’il avait quatre ans — mais qui n’est plus le sien —, Patrick Mesner a ramené des photographies qui évoquent avec beaucoup de pudeur le présent douloureux de l’Algérie. Son reportage, doublement concerné, se mêle à un retour sur soi, à une quête personnelle, pour produire ce qui est bien plus qu’un témoignage : un livre de ferveur et de fraternité.

Gilles Ortlieb
Liquidation totale
Photographies et textes. 96 p. 14/19.
2011. ISBN 2.86853.538.2
— 17,00 €
Que peut-on espérer comprendre, appréhender, d’une ville à laquelle rien, aucune histoire commune ne nous rattache, sinon un endurant désir de voir ? Toutes ces cités d’une vallée ouvrière qui aura pesé sur le siècle écoulé, l’une après l’autre visitées : une archéologie humaine de la disparition et de la perte par la pratique assidue d’une épigraphie de vitrines, de pignons, de façades, de frontons. En quête de quoi, précisément ? D’inscriptions déteintes, à moitié effacées, de palimpsestes hérités d’un jadis ou d’un naguère qui subsistent encore, ici et là, dans des niches ou poches le temps malmené, mais sauvegardé, sédimenté en strates quasi géologiques…

Claude Pauquet
Convoi vers l'est et retour
33 photographies panoramiques imprimées en deux tons, précédées d'un texte de Daniel Dobbels et suivies d'un entretien avec Geneviève Pauquet, résistante-déportée. 96 p. 21/30 à l'italienne.
2003. ISBN 2.86853.366.3
— 27,00 €
Il photographie pour répondre de «cette réclamation muette qu'aucun art ne comblera» (Walter Benjamin).

Au bout des certains
43 photographies couleurs précédées d'un texte de Dominique Moncond'huy et d'une préface de Christian Caujolle.
2006. 64 p. 23/29. ISBN 2.86853.474.0
— 22,00 €
«Claude Pauquet a choisi d’effectuer un parcours : de longer ce bord, cette limite certes différente, d’une région à l’autre, et même d’une ville à l’autre, d’une anse à l’autre, mais dont il cherche à saisir un trait commun, ce qui fait qu’on est toujours au bout du monde, dans cet espace de guetteur — ou cet espace à conquérir, pour qui viendrait des profondeurs de l’océan.»

{Plossu/Nuñez} Joël Vernet
Journal fugitif au Moyen-Orient
Récit de voyage. Avec 30 photographies de Françoise Nuñez et Bernard Plossu. 168 p. 14/19.
2012. ISBN 2.86853.551.1
— 20,00 €
Un séjour de deux ans à Alep (1999-2001) a permis à Vernet de sillonner la Syrie et les alentours en voyageur sans but, habillé d’effacement et d’invisible, avec ce seul programme : «greffer son ignorance à de l’inconnu».

Jean-Philippe Reverdot
avec Jean-Loup Trassard
Tumulus
Textes & photographies. 64 p. 21/25.
1996. ISBN 2.86853.246.2
15,00 €
On disait minéral, végétal, animal... Est-ce la fin des règnes ? Reverdot photographie trois fois trois prélèvements de ceux-ci dans leur retraite ultime, conservation sous verre, hors laquelle toute trace serait demain abolie... Trassard arrache à l’oubli neuf feuillets exemplaires, pour archives.

Gérard Rondeau
avec Alice Becker-Ho
Antonin Artaud à Ville-Évrard
Textes et photographies. 80 p. 14/19.
2003. ISBN 2.86853.377.9
20,00 €
«Du passage, à proprement parlé, de ce célèbre visionnaire, il ne reste ici rien de tangible. Rien que la couleur passée des murs griffés; la hauteur des plafonds qui ont répercuté les cris; l'infini du ciel, un paysage de verdure et le chant des oiseaux, murés derrière les vitres des hautes fenêtres sans poignées tout comme la multitude des portes.»

Willy Ronis
Paris-couleurs
80 photographies en couleurs. Texte de Michel Boujut. 120 p. 21/25.
2006. ISBN 2.86853.471.6
35,00 €
Ce maître du noir et blanc a photographié en couleurs dès 1955, dès l'apparition du Kodachrome, film diapositive à la chromie si particulière, et si peu sensible à la lumière qu'il aurait dû, logiquement, l'empêcher de faire, selon son style et son goût, des instantanés sur le fil du hasard, photos de rue, photos de foule, a fortiori photo de nuit... On verra qu'il n'en est rien et qu'il a su tirer le meilleur parti de la contrainte opposée à la spontanéité de son regard.

Monique Tirouflet
avec Paul de Roux
Bestiaire familier
Textes & photographies. 56 p. 16,5/24.
1992. ISBN 2.86853.155.5
— 14,50 €
Chats et chiens, chevaux, lapins et même un éléphant (petit éléphant de cirque) ont été proposés par Monique Tirouflet à Paul de Roux qui a «donné» à chaque photo son pendant sous forme d’une prose brève, pleine de tendresse et de simple émerveillement. «Toute une pelote de complicités».

Jean-Loup Trassard
Territoire
Textes & photographies. 56 p. 16,5/24.
1989. ISBN 2.86853.073.7
— 15,00 €
Le territoire rural de l’auteur en sept proses et quinze photos, petit espace de campagne autour de sa maison, mais aussi territoire mental, lieu de la mémoire, contre l’oubli.

Images de la terre russe
Textes & photographies. 64 p. 16,5/24.
1990. ISBN 2.86853.105.9
— 14,50 €
Une quarantaine de photographies — visages, paysages, constructions rurales — et les impressions éprouvées devant cette campagne de Russie. Peut-être va-t-on reconnaître ici la matrice d’une certaine nostalgie russe ?

Ouailles
Textes & photographies. 104 p. 16,5 /24.
1991. ISBN 2.86853.139.3
— 19,00 €
À la fois traité d’élevage et méditation poétique sur la montagne, les bergers, les moutons, ce livre nous montre «tout un pays de cailloux et torrents, d’herbes et de mélèzes, de soleil et d’ombre, de vent, qu’il faut porter en soi ou peut-être à la dimension duquel il faut étendre son propre corps…»

Archéologie des feux
Textes & photographies. 80 p. 16,5/24.
1993. ISBN 2.86853.178.4
— 18,50 €
Fin de l’agriculture au profit de l’industrie agricole. Fin de la civilisation rurale. L’auteur se situe un peu après les fermes pour visiter les murs, les tas, dire ce qu’on peut comprendre ou recueillir encore — la mémoire en sera-t-elle sauvée ? — du mode de vie, en ces lieux inhospitaliers, des hommes avec des bêtes.

Inventaire des outils à main dans une ferme
Textes & photographies. 88 p. 16,5/24.
1981, 1995. ISBN 2.86853.224.1
— 19,00 €
Faucilles, cognées, pelles, marteaux, fourches, râteaux, serpes, rasettes, crocs… Voici donc, sans représentation graphique et en essayant de ne pas trop figer ces objets qui n’eurent de sens que mouvants, une évocation des outils agricoles employés dans une ferme de la Mayenne. En hommage aux mains qui les tinrent.

Objets de grande utilité
Textes & photographies. 112 p. 16,5/24.
1995. ISBN 2.86853.223.3 — Réimp.

«Sur la grève des champs, dans les étables délaissées ou les hangars de brocanteurs, j’ai recueilli — coquilles ébréchées, polies par le ressac de l’usage — des objets que les mains venaient juste de quitter. Les outils attaquent la matière, les objets sont plus lents, ils accueillent, contiennent, secondent, très utiles ils deviennent familiers…»

Les derniers paysans
Photographies légendées. 96 p. 20/23.
2000. ISBN 2.86853.321.3
29,00 €
L’auteur s’est servi de ses propres jouets, conservés depuis une cinquantaine d’années et qui, au même titre qu’une enfance rurale, ont peut-être déterminé une passion pour les fermes et l’agriculture. Humour et tendresse. Une quarantaine de photographies en couleurs.

La composition du jardin
Texte & photographies. 72 p. 16,5/24.
2003. ISBN 2.86853.378.7
 — 20,00 €
«Maison d'enfance, disiez-vous ? J'oserais presque en dire autant. J'étais bien jeune à ces débuts, oui, ce sont pour moi des jardins d'enfance...»

Nuisibles
Texte et 15 photographies noir & blanc. 64 p. 16,5/24.
2005. ISBN 2.86853.430.9
— 21,00 €
L’affrontement est impitoyable qui oppose les deux sortes d’habitants des campagnes que sont les chasseurs, leurs chiens et l’animal traqué. Dans sa langue extrêmement personnelle et puissante, Jean-Loup Trassard nous transporte d’un côté puis de l’autre de cette violence inouie, avec la précision de l’observateur qu’il n’a jamais cessé d’être.

Le voyageur à l'échelle
Texte et photographies. 64 p. 16,5/24.
2006. ISBN 2.86853.464.3
— 22,00 €
«L'autre côté ! Par delà toute image il existe un pays aux limites imprécises où l'étendue s'étire de façon différente. La plus légère barrière entourant un jardin donne envie d'explorer l'être sûrement nouveau que je serai, marchant de l'autre côté.»

Sanzaki
Texte et photographies. 88 p. 16,5/24.
2008. ISBN 978.2.86853.510.8
— 22,00 €
L'homme est agriculteur le jour et passeur de “goutte” la nuit entre la campagne productrice et la région parisienne (sans payer l'acquit nécessaire à tout transport d'alcool). On le suit quand il cultive la terre, franchit un barrage dans la nuit, transforme sa voiture, se fait prendre, s'évade...

Eschyle en Mayenne
Texte et photographies. 72 p. 16,5/24.
2010. ISBN 978.2.86853.535.1
— 22,00 €
«Soudain pris du regret d’ignorer le grec, et n’ayant assisté à aucune représentation du théâtre d’Eschyle, ni sur la ruine des palais respiré l’air que juste viennent de quitter ses héros (seulement dans ma main le toucher, une fois, des pierres du Parthénon, mais combien forte, encore vivace, l’impression), cet été je reprends, ne lâche plus — en traduction — les sept pièces polies par 2500 ans, presque, de lecture.
Est-ce le sable terreux du jardin sous mes sandales ? tandis que face au soleil dans un fauteuil de bois et toile, par léger vent d’est, j’ouvre et ferme le livre, les paroles que j’y entends me paraissent, également chaussées de sandales, crissantes du sable où le pied s’imprime, de la terre que la main égrène.»

Causement
Textes et photographies. 80 p. 16,5/24.
2012. ISBN 978.2.86853.582.5
— 24,00 €
Le patois mayennais, Jean-Loup Trassard est toujours tenté de le laisser affleurer dans son écriture, comme une survivance de la campagne sur le point de disparaître, ainsi que pour le plaisir d’une certaine sauvagerie de l’expression.

Trouvailles
Textes et photographies. 48 p. 16,5/24.
2014. ISBN 978.2.86853.596.2
— 18,00 €
On éprouve une sorte de plaisir enfantin et un peu de mélancolie en visitant ce modeste musée portatif qui mêle l’archéologie, les traditions populaires et l’histoire naturelle, pour ouvrir à une rêverie hautement poétique.