Titres — M


    Accueil

    Parutions

    Auteurs

    Œuvres

    Bibliophilie

    Commande

    Recherche

    La maison

    Autres fonds

    Liens

    Chronique

    Lettre d’info


    Livres de photographie

Ma révolution
Malcom de Chazal
Lettre à Alexandrian. Préface d’Alexandrian. Photo. 104 p. 12/19.
1983. —
Épuisé

Ma vie en éclats
Peter Altenberg
Aphorismes. Texte français et présentation d’Alfred Eibel. 96 p. 12/19.
1989. ISBN 2.86853.071.0
10,00 €
Altenberg (1859-1919) est un phonographe ironique de la société viennoise fin de siècle. Il traite des messieurs-dames, et il parle de ceux qu’il aime : les oiseaux de nuit, les artistes, les enfants et les animaux.

Mais une galaxie
Mathieu Bénézet
Une anthologie, 1977-2000. Coll. Les Analectes. 328 p. 16,5/24.
2005. ISBN 2.86853422.8
30,00 €
La présente anthologie, dont le choix incombe à l'auteur, propose, par pans ou par fragments, certains des poèmes qui ont imposé Mathieu Bénézet comme l'une des voix non communes du monde poétique moderne; ainsi lira t-on ici des pages de La fin de l'homme, de l'Ode à la poésie et de L'Aphonie de Hegel, pour ne citer que trois des titres les plus fameux de cet auteur.

La Maison de la Gaieté
Denis Montebello
Récit. 88 p. 14/19.
2017. ISBN 978.2.86853.618.1
14,00 €
Visite guidée de l’infime monument, modeste chef-d’œuvre d’art populaire, conçu et réalisé par un aubergiste avec l’aide de son fils, au bord de la route dans un village de Charente-Maritime.

Les Maisons
Antoinette Dilasser
Récit. 96 p. 14/19.
2010. ISBN 978.2.86853.522.1
15,00 €
Comme dans un murmure, une délicate confidence, Antoinette Dilasser nous fait entrer dans ses maisons, elle y convoque des ombres – des hommes, des femmes «lisibles là» – avec ce qu’elles ont laissé d’elles, dans leur soin jaloux aux choses, à l’ordinaire des jours. Cet «humain comme il peut» avec «son inépuisable, touchante, indéracinable bonne volonté». Comme les deux autres de cette « lamentable histoire, le vieil Adam et sa vieille Ève fichus dehors, chassés, exclus»

Le Maître de La Tour-du-Pin
Jan Laurens Siesling
Roman. 152 p. 12/19.
1988. ISBN 2.86853.063.X
14,00 €
«Un peintre du Nord, revenant d’Italie, tomba malade sur la route des Alpes. Ayant reçu des soins à l’hospice de La Tour-du-Pin il fit, reconnaissant, un retable avec le Christ mort.» L’autobiographie imaginaire d’un artiste de la Renaissance, simple et plein d’humour, au cœur pur et à l’esprit aventureux, qui ressemble comme un frère à son inventeur, jeune auteur hollandais né en 1951 qui publie ici son premier roman, écrit directement (et lumineusement) en français.

Le Maître de l'oubli
Michel Arbatz
Récit. 184 p. 14/19.
2008. ISBN 978.2.86853.506.1
21,00 €
Dans ce récit plein de verve, c’est comme si le fils voulait faire échec à la maladie de l’oubli qui frappe son père, en cherchant ce qui – dans ses propres aventures révolutionnaires – suit la trace du Vieil Hébreu boiteux dont il a pu croire, un temps, que tout le séparait.

Le
Mal de la Terre
André de Richaud
Nouvelles. 144 p. 12/19.
1985. ISBN 2.86853.017.6
11,00 €
«Le Comtat est un pays tragique». Si la mort survient souvent avec violence dans ces nouvelles, ce n’est jamais pour délivrer leurs malheureux personnages, voués corps et âme à des passions qui les dépassent. Jamais le surnaturel ne reçoit un éclairage raisonnable. Cette «vénération épouvantée» que Richaud porte aux siens maudits, ses semblables, montre bien l’ampleur de son désespoir, son humilité devant la nuit des hommes.

La Marche palière
Marcel Mariën
Choix de textes 1939-1979. Quatre photos de l’auteur. 104 p. 12/19.
1982. ISBN 2.86853.235.7
6,00 €
Choix «proprement indescriptible» de textes datant de 1939 à 1979, établi par l’auteur d’après toute son œuvre. Mariën est l’un des piliers de la seconde génération du surréalisme en Belgique.

Marcher à l’estime
Patrick Cloux
Une chronique de Nature. 168 p. 13/20.
1993. ISBN 2.86853.153.9
16,00 €
«J’ai tenté ici de mettre en mouvement un certain regard porté sur le paysage. D’où mes promenades sans but, nourries d’analogies et d’objets de nature, mais aussi ce besoin participatif de dire les choses aimées par les livres lus.»

Mariana, Portugaise
Guy Goffette
Poèmes en prose. 64 p. 12/19.
1991. ISBN 2.86853.138.5
10,00 €
Il a suffi à un homme d’aujourd’hui de lire les fameuses Lettres de la Religieuse portugaise (1669) dans une certaine solitude pour tomber amoureux de ce visage de femme et pour épouser, à travers lui, les transports et les douleurs de l’admirable inconnue passionnée et trahie.

Massacre en septembre
Jacques Chauviré
Nouvelles. 208 p. 14/19.
2006. ISBN 2.86853.455.4
21,00 €
Humour complice, réalisme moite, fantaisie de l'enfance, pessimisme social... chacune de ces variations se présente d'abord comme la prose vagabonde, ou en liberté surveillée, d'une imagination, d'une mémoire, d'un esprit étonnamment affranchis.

Max et Leonora
Julotte Roche
Récit d’investigation. 176 p. 14/19.
1997. 2009 ISBN 978.2.86853.465.1
22,00 €
En 1937, le peintre surréaliste Max Ernst avait choisi de vivre au calme de Saint-Martin d’Ardèche. À ses côtés se tenait, « magnifique et nue », la belle Leonora Carrington. Ils étaient heureux, puis... Max avait des menottes aux poings et Leonora courait en cheveux dans les rues du village...

Melven, Roc des chevaux
François Boddaert
Cinq récits insulaires. 112 p. 12/19.
1995. ISBN 2.86853.208.X
12,50 €
Figures de proue, silhouettes de poupe : cinq récits errants dans les récifs d’une histoire de Melven (île de Bretagne sud en forme de pince de homard). Suivis d’une manière de poème (Ars magna piscandi) où est dite l’inclination de l’auteur pour la pêche saignante.

Messe de granit
Christian Estèbe
Roman. 128 p. 14/19.
1995. ISBN 2.86853.207.1
13,00 €
Dans une chambre d’hôpital où il souffre sa passion, Julien Orme rencontre Frère Marcel, un humble moine comme lui gravement malade. L’un désespère, l’autre prie, ils s’écoutent. — Christian Estèbe est né en 1953.

Meuse Métal, etc.
Gilles Ortlieb
Poèmes. 88 p. 14/19.
2005. ISBN 2.86853.427.9
13,00 €
Sans emphase et, dirait-on, avec juste ce qu’il faut d’exotisme pour ne pas non plus s’y attarder, les poèmes rassemblés ici se donnent à lire comme un journal intermittent de l'éphémère et, souvent, de l'à peine perceptible, tout à la quête de points d'appui ou sentiers praticables.

Le Millier d’arbres sous le regard
Laurent Girerd
Carnet de voyage. 96 p. 14/19.
2015. ISBN 978.2.86853.606.8
14,00 €
L’auteur, qui a pris l’avion depuis la France dans le but avoué de s’abîmer lui aussi dans la contemplation de cette pluie de pétales éphémère, retrace ici sa quête improbable. Quête sans cesse déçue, de Tôkyô à Kyôto en passant par les Alpes japonaises. En effet, la floraison n’est jamais vraiment au rendez-vous : toujours en mouvement, elle remonte dans le pays comme une vague et ajoute sa propre nature insaisissable à cette poursuite de la fugacité.

Mines de rien
Robert Desnos
Édition établie et présentée par Marie-Claire Dumas. Textes journalistiques. 208 p. 13/20.
1985. ISBN 2.86853.018.4
14,50 €
Desnos fut de 1940 à 1944 rédacteur au journal collaborationniste Aujourd’hui. Il y maintint un espace de parole, non pas libre, mais porteuse, à mots couverts, d’incitation au courage et à l’action.

Les Minutes insolites
Marcel Lecomte
Note de Jean Paulhan. Collages de Gilles Chapacou. 140 p. 12/19.
1981. —
Réimp.
Figure singulière du surréalisme belge, Lecomte (1900-1966) avait fait de son intérêt pour l’instant et de son goût pour un style extrêmement raffiné, la double loi de son écriture, à la recherche du secret des choses.

Mirages et solitudes
Gérard Macé
Photographies. 96 p. 16,5/24.
2003. ISBN 2.86853.379.5
22,00 €
«Si Platon avait connu la photographie, il n'y aurait sans doute vu que des images sans consistance, comme celles de la caverne, mais peut-être aussi le moyen de réconcilier, en une fraction de seconde, l'imitation de l'apparence et l'imitation de la réalité qu'il oppose dans La République; l'art de fabriquer un simulacre et l'art de fabriquer une copie, qu'il oppose dans Le Sophite. Car le vrai privilège de la photographie, c'est de faire les deux à la fois.»

Miséricordes
Philippe Bosser
Notes et aphorismes. 72 p. 12/19.
1984. ISBN 2.86853.000.1
8,00 €
Ce recueil de notes, aphorismes et autres notations morales est le troisième livre de l’auteur qui manie, « à la fois pétaradant et dépressif », l’humour du désenchantement.

Mon libraire, sa vie, son œuvre
Patrick Cloux
Essai. 176 p. 14/19.
2007. ISBN 978.2.86853.491.0
15,00 €
Ce lexique (80 entrées) est écrit sur un ton tour à tour précis, attendri, grave, primesautier. Bien que délibérément subjectif, il est assez documenté, nourri d’expériences vécues et de franches rencontres pour permettre aux lecteurs d’attachement de mieux saisir les quelques beaux enjeux d’un métier assez peu célébré.

La Montagne dans le dos
Michel Castermans & Joël Vernet
Texte & photographies. 96 p. 15,5/21.
2005. ISBN 2.86853.438.4
25,00 €
«Voir, et voir encore, ne jamais cesser d’entrer, le regard aux abois, dans les entrailles du paysage», voilà ce qui réunit Michel Castermans et Joël Vernet dans ce carnet de voyage au pays dogon. La photographie et l’écriture comme moyen de regarder et de sentir le monde, de s’approcher, déclenchement après déclenchement, page après page, d’une image forte et d’un possible instant de grâce.

Montagne noire
Lionel Bourg
Récit. Collection Lettres du cabardès. 152 p. 14/19.
2004. ISBN 2.86853.407.4
15,00 €
L'adolescence d'un petit chercheur d'or aux poches pleines de cailloux dans la région minière entre Loire et Mont Pilat où les usines crachent leurs fumées et attristent le regard des grands. Le portrait d'une génération entre luttes sociales et ballades sentimentales.

Montparnasse monde
Martine Sonnet
Roman de gare. 144 p. 14/19
2011. ISBN : 978. 2.86853.549.8
16,00 €
Que reste-t-il d’une gare quand on lui ôte l’imaginaire convenu des voyages lointains ? Une enclave dans la ville aux limites plus ou moins floues, du sol, des escaliers, des accès, du vide, des couloirs, des voix qui résonnent, de la vie de tous les jours d’usagers banlieusards et de la vie de bureau pour ceux qui travaillent juste au dessus.
Mais entreprendre d’écrire une gare emmène loin. Surtout quand celle-ci s’impose aussi comme le haut-lieu d’une histoire familiale, son point de passage obligé dont la fréquentation quotidienne ravive les souvenirs. L’écriture remonte alors le temps de la gare et en dilate l’espace, lui impose une géométrie personnelle variable, se l’approprie et ainsi naît le Montparnasse monde, histoire particulière d’un lieu commun.

Moreau
Klabund
Roman traduit de l’allemand par Pierre Meylan. Coll. Domaine Public. 88 p. 13/20.
1989. ISBN 2.86853.083.4
10,00 €
La carrière du Général Moreau débute aux premiers temps de la Révolution. Devenu en 1804 le rival avoué de Bonaparte, c’est en traître que ce soldat glorieux et cruel mourra, au service de la Russie en 1813. Klabund (1890-1928), qui fut une figure marquante de la génération expressionniste, connu pour son pacifisme, nous montre — sans jamais le juger — son personnage comme enfermé dans le cercle fatal du meurtre et de la haine.

Les Mouettes sur la Saône
Jacques Chauviré
Roman. 272 p. 15/22.
2004. ISBN 2.86853.412.0
23,00 €
Ce livre fin et sensible, mélancolique, n’est pas seulement l’histoire d’une enfance et d’une étrange amitié. Toute une société y est peinte, sans qu’il y paraisse, un monde simple qui s’efface peu à peu, emporté par le temps comme la maison familiale est minée par les eaux.

Mouvementé de mots et de couleurs
James Sacré & Lorand Gaspar
Poèmes et photographies. 88 p. 21/25.
2003. ISBN 2.86853.360.4
25,00 €
«La photo voudrait quoi garder ?/ Elle n'est qu'un souvenir, sans doute/ Qu'on finira par l'oublier.»

Musée de Marine
Joseph Delteil
Nouvelles recueillies et présentées par Robert Briatte. 80 p. 12/19.
1990. ISBN 2.86853.106.7 —
Réimp.
Tout l’univers exotique des romans que Joseph Delteil écrivit pendant les années folles se retrouve dans ces huit contes, miniatures océaniques, pieds de nez à la logique romanesque, qui datent de 1922 à 1929 et sont réunis ici pour la première fois.