Laurent Girerd


    Accueil

    Parutions

    Auteurs

    Œuvres

    Bibliophilie

    Commande

    Recherche

    La maison

    Autres fonds

    Liens

    Chronique

    Lettre d’info


    Livres de photographie

Né en 1972 à Toulon, Laurent Girerd vit à Paris où il travaille dans l’édition depuis 1998. Il a d’abord publié à nos éditions La traversée (2007), inspirée par les ruines antiques du fortin de Ksar Ghilane dans le désert saharien. Suivront, dans une démarche poétique qui privilégie l’ailleurs intemporel et le proche éphémère, des textes nourris de voyages effectués dans les pays méditerranéens (Dans l’embrasure des vasistas, 2013), au Japon (Le millier d’arbres sous le regard, 2015), dans les ports d’Europe du Nord (À demain l’embarquement, 2018). À part dans ce parcours, Brève apologie de l’éloignement conjugal (2010) est une réflexion sur la vie de couple accomplie hors de la vie commune.

Repères bibliographiques

Le temps qu'il fait :

La traversée, 2007
Brève apologie de l’éloignement conjugal, 2010
Dans l’embrasure des vasistas (poèmes), 2013
Le millier d’arbres sous le regard, 2015
Nos saisons (livre d’artiste), avec des gravures de Noriko Fuse, 2017
À demain l’embarquement, 2018
Chez d'autres éditeurs :

L’attache aveugle, Cheyne éditeur, 1998
«Le Souffle dans l’oreille» (hommage à Claude Roy), Gallimard, La Nouvelle Revue française, n° 545, 1998
Impotentia
, La Chasse au Snark, 2002
La longue attente
(livre d’artiste), avec des peintures de Jean-Gilles Badaire, Faï fioc, 2015
Se lever, Faï fioc, 2015
Dans les chais du château Turcaud en mai 2016