Auteurs — D


    Accueil

    Parutions

    Auteurs

    Œuvres

    Bibliophilie

    Commande

    Recherche

    La maison

    Autres fonds

    Liens

    Chronique

    Lettre d’info


    Livres de photographie

Jean-Paul de Dadelsen
Goethe en Alsace et autres textes.
Postface et notes par Baptiste-Marrey. 240 p. + 16 p. hors-texte. 14/19.
1982, 1995. ISBN 2.86853.218.7
20,00 €
Poèmes, critiques, causeries, nouvelle, inédits ou retrouvés de l’auteur de Jonas. La langue de Dadelsen (1913-1957), profondément moderne, l’a fait considérer comme un des très grands poètes de ce siècle.

François-René Daillie
Le ciel sur la colline
Transhumances. 128 p. 14/19.
1994. ISBN 2.86853.173.3
13,50 €
«L’infini bonheur d’être assis sous un arbre et de laisser les yeux s’emplir, inlassablement, de cette beauté, d’attendre que le vent apporte une à une les images, les parfums, les paroles.»

Michel Danton
Enluminures pour Louis Guilloux
Catalogue d’exposition. 36 p. 24/33.
2017. ISBN 978.2.86853.637.2
14,00 €
Une quinzaine de ces peintures réalisées sur des reproductions de pages manuscrites du Sang noir, livre admiré d'un auteur révéré. Textes de l’artiste et d’Arnaud Flici.

Maurice Darmon
La question juive de Jean-Luc Godard
Essai, suivi de Victoire d'Hitler ?, par Jacques Ellul. 208 p. 14/19.
2011. ISBN 2.86853.553.5
19,00 €
Il faut revenir sur les accusations d’antisémitisme dont le cinéaste est souvent l’objet de la part de chroniqueurs superficiels et parfois ignorants. Au prétexte d’apparences non questionnées, ce contresens absolu nie ce qui, depuis plus de trente ans, et surtout après Shoah de Claude Lanzmann, est explicitement l’âme de l’œuvre de Jean-Luc Godard : placer au contraire l’extermination et la présence vitale de la pensée juive dans l’histoire européenne et occidentale, et donc les responsabilités incombant aujourd’hui à l’État d’Israël, au cœur de sa création cinématographique.

Pour John Cassavetes
Essai, suivi de John Cassavetes, le jazz et la question de l’improvisation, par Philippe Méziat. 168 p. 14/19.
2011. ISBN 2.86853.552.8
17,00 €
Des mythes ou des légendes et trois ou quatre films plus connus que les autres masquent l’essentiel : avec les siens, John Cassavetes a construit une œuvre cinématographique toujours impétueuse mais en conquête cohérente de la profondeur et de la complexité.

Guy Debord
Des contrats
Documents. 72 p. 14/19.
1995. ISBN 2.86853.229.2
9,00 €
«Rien n’est égal dans de tels contrats ; et c’est justement cette forme spéciale qui les rend si honorables. Ils ont choisi en tout leur préférence. Tous sont faits pour inspirer confiance d’un seul côté : celui qui pouvait seul avoir mérité l’admiration.»

Marie-Charlotte Delmas
Claude Seignolle, le meneur de contes
Essai bibliographique. 96 p. 14/21,5.
1995. ISBN 2.86853.228.4
9,00 €
S’écartant des ouvrages critiques consacrés à l’auteur, cette étude — qui retrace, par type d’ouvrages, le parcours éditorial des textes de Seignolle — a pour ambition de guider le lecteur dans cet univers complexe, tout en apportant un regard différent sur son œuvre.

Joseph Delteil
La Jonque de porcelaine
Roman. Illustr. originales d’Alain Signoles. 136 p. 12/19.
1985. ISBN 2.86853.021.4 — Épuisé.
«Je suis belle, et je m’appelle Lâ. Et voilà vingt-deux lunes que je suis en exil sur la mer ! Parfois, Bou-Lei-San, ayant parqué tous les marins à fond de cale, m’attache toute nue au grand mât, avec une chaîne d’or, et devant moi, il pleure silencieusement.» Une magnifique chinoiserie à la Delteil.

À la belle étoile
Récit. Illustrations originales de Victor Gray. 104 p. 15/19.
1987. ISBN 2.86853.046.1 — Épuisé.
À la belle étoile est une œuvre de peintre ébloui par les paysages, un hymne à la couleur, aux vivants, au ciel, et à la sublime variété du terrestre.

Musée de Marine
Nouvelles recueillies et présentées par Robert Briatte. 80 p. 12/19.
1990. ISBN 2.86853.106.7 — Épuisé.
Tout l’univers exotique des romans que Joseph Delteil écrivit pendant les années folles se retrouve dans ces huit contes, miniatures océaniques, pieds de nez à la logique romanesque, qui datent de 1922 à 1929 et sont réunis ici pour la première fois.

Les cinq Sens
Roman. Illustrations originales de Juan Jordá. 200 p. 14/19.
1993. ISBN 2.86853.167.9 — Épuisé.
En 1925, l’humanité survivante émigre au pôle Nord pour échapper à la peste. Une petite gardeuse d’oies de Castelnaudary, devenue belle savante et robuste sportive, moderne Jeanne d’Arc, s’attaque au fléau, et découvre
les vertus de l’amour et du plaisir. (Tous les Delteil sont coédités avec Collot).

L'homme coupé en morceaux
Chroniques (1923-1933). Édition établie et présentée par Robert Briatte. Avant-propos de Gladys Bouchard. Illustration originale de Jean-Gilles Badaire en couverture. 232 p. 14/19.
2005. ISBN 2.86853.420.1
22,00 €
Billets d’humeur, anecdotes, récits pris sur le vif, choses vues, rêveries sensuelles sur celles qu’on n’a pas vues, pamphlets express et satires dans tous les coins : telles sont les proses que Delteil sème ici et là, avec des enthousiasmes immenses et d’aussi grandes détestations.

Bernard Delvaille
Le plaisir solitaire
Carnets. Collection Lettres du Cabardès animée par Jean-Claude Pirotte .
2005. 176 p. 14/19. ISBN 2.86853.431.7
17,00 €
Les textes ici rassemblés — dont d'importants inédits par rapport à la première édition — sont de courts essais littéraires (Le cavalier Marin, Sur Émile Verhaeren) et des souvenirs de voyages : Londres, Venise avant tout, mais aussi les côtes de Norvège, Copenhague et Elseneur, Dublin. Autant d'amers qui balisent une vie.

Marc Deneyer
Ilulissat
Textes et photographies. 72 + 32 p. 16,5/24.
2001. ISBN 2.86853.343.4
20,00 €
Un journal de voyage au Groenland par le texte et la photographie. «Le quotidien apparaît soudain comme un simple devoir décolier que l'univers entier semble vouloir nous aider à résoudre et que nous nous obstinons à vouloir accomplir seul».

Kujoyama
Textes et photographies. 152 p. 16,5/24.
2005. ISBN 2.86853.418.X
23,00 €
«J'étais au cœur du Japon traditionnel et religieux comme je l'avais longtemps souhaité.»

[Des Forêts] Collectif
Louis-René des Forêts
Textes, études, témoignages. Cahier six-sept. Sous la direction de Jean-Benoît Puech et Dominique Rabaté.
312 p. + 16 p. hors-texte. 16,5/24.
1991. ISBN 2.86853.130.X
Épuisé.
Des textes inédits de des Forêts ; des documents picturaux et photographiques ; un riche ensemble de commentaires, d’études et d’hommages ; une bibliographie complète. Voici une somme essentielle, aussi bien littéraire que critique, pour apprécier à sa juste valeur une œuvre ouverte et fertile, un auteur proche et vivant, ce que doit être aujourd’hui l’exigence d’écrire.

Robert Desnos
Mines de rien
Édition établie et présentée par Marie-Claire Dumas. Textes journalistiques. 208 p. 13/20.
1985. ISBN 2.86853.018.4
14,50 €
Desnos fut de 1940 à 1944 rédacteur au journal collaborationniste Aujourd’hui. Il y maintint un espace de parole, non pas libre, mais porteuse, à mots couverts, d’incitation au courage et à l’action.

Fred Deux
Entrée de secours
Journal, 1999-2003. 224 p. 15/22.
2007. ISBN 978.2.86853.479.8
23,00 €
Un memorandum — qui ne pose pas seulement les questions de l’art et de l’écriture — très éloigné de la vanité du journal intime. Les pensées quotidiennes y passent sans transition du passé au présent, du dedans au-dehors, d’une observation à un souvenir, d’une réflexion à un rêve, sans ordre apparent, mais non pas sans rigueur.

La Gana
Roman. Préf. de Maurice Nadeau. Coll. Corps neuf. 860 p. 12/18.
2011. ISBN 978.2.86853.555.9
25,00 €
L’auteur nous a subjugués, envoûtés, et, au vrai, je le dis sans goût pour les paradoxes faciles, c’est peu de huit cents pages pour parvenir à un tel résultat. D’autres n’y seraient pas parvenus en trois mille, et beaucoup par leur œuvre entier. Jean Douassot (Fred Deux) a découvert une planète que nous pensions connaître : le monde du sexe et de l’organique, ou le monde réduit à ses soubassements sexuels et organiques, alors que nous en ignorions la minutieuse topographie.

La perruque
Roman. Coll. Corps neuf. 416 p. 12/18.
2015. ISBN 978.2.86853.607.5
18,00 €
Dans cet effrayant récit d’un apprentissage au cœur d’un univers clos sans espoir, l’auteur avance avec sa musique à lui, boiteuse, sauvage, aride. Il va au-devant de l’horreur comme pour l’exorciser par son excès même, comme si écrire restait encore le seul moyen peut-être de «changer la vie».

André Dhôtel
Retour
Récit. 104 p. 12/19.
1990. ISBN 2.86853.102.4
12,00 €
Chronique buissonnière et récit autobiographique, Retour évoque les retrouvailles de l’auteur, alors âgé de dix-neuf ans, avec son pays natal. Il est prétexte à une belle rêverie sur les Ardennes, le lieu idéal des vacances, qu’on peut lire aussi comme une sorte de traité d’amour des lieux, dont les rubriques ont pour titres : Paresse, Lectures, Rencontres.

Rhétorique fabuleuse
Chronique. 152 p. 12/19.
1990. ISBN 2.86853.103.2
14,50 €
Stanislas Peucédan est un philosophe aussi imaginaire que peu préoccupé de produire un système. L’auteur s’entretient avec lui de l’existence surnaturelle des fleurs. De cette discussion se dégage une méthode, hasardeuse, sensiblement «familière et déroutante», pour penser et sentir «le monde entrevu où déjà marchent les pèlerins tout au long d’une inlassable nostalgie.»

Poèmes comme ça
Présentation de Jean-Claude Pirotte. 184 p. 14/19.
2000. ISBN 2.86853.328.0
17,00 €
J’écris rien que pour retrouver / en quel lieu j’eus la révélation / parce que j’ai oublié ce lieu / ainsi que toute révélation.

Charles Dickens
L’embranchement de Mugby
Conte de Noël, traduit de l’anglais par Pierre Leyris. 104 p. 12/19.
1994. ISBN 2.86853.195.4
12,00 €
Ce conte montre à sa manière que l’on guérit de soi en découvrant les autres, et aussi que l’on est comblé par le pardon que l’on accorde. Simples évidences, mais portées à l’incandescence par le génie.

Luc Dietrich
Emblèmes végétaux
Textes & photographies. 96 p. 16,5/24.
1993. ISBN 2.86853.160.1
Réimp.
Livre oublié, perdu, reconstitué pièce par pièce, c’est, presque cinquante ans après, un pur chant d’amour à la nature — dans ce double langage poétique dont Dietrich (1913-1944) a été le précurseur — qui renaît, dans sa fraîcheur première, et son originalité intacte.

Le bonheur des tristes
Roman. 216 p. 15/22.
1995. ISBN 2.86853.237.3
18,50 €
Plus qu’un roman, ce livre est une quête de soi, entre douleur et limpidité, la confession candide et cruelle d’un être qui n’a jamais guéri de son enfance — «une somme de pensée et de science enfantines» a pu dire Lanza del Vasto. Présentation et notes de Frédéric Richaud.

Le bonheur des tristes
Roman. Coll. Corps neuf. 228 p. 12/18.
2016. ISBN 978.2.86853.613.6
14,00 €

L’apprentissage de la ville
Roman. 368 p. 15/22.
1995. ISBN 2.86853.238.1
25,00 €
Au-delà de l’amertume et du sarcasme qui le caractérisent, ce roman comporte une profonde valeur de témoignage, dénonçant l’aveuglement et la veulerie de la société au sortir de la guerre. Présentation et notes de Frédéric Richaud.

L’apprentissage de la ville
Roman. Coll. Corps neuf. 384 p. 12/18.
2016. ISBN 978.2.86853.614.3
19,00 €

Collectif
Luc Dietrich
Textes, études, témoignages. Cahier douze. Sous la direction de Frédéric Richaud. 264 p. + 24 p. hors-texte. 16,5/24.
1998. ISBN 2.86853.304.3
27,50 €
«Et vous, qui êtes-vous, que faites-vous de votre vie, que voulez-vous ?»

Jean Dieuzaide
D'autres images
Monographie. Avec 140 photographies en 2 tons. Textes du photographe. Préface de Michel Dieuzaide.
160 p., 21/25.
2001. ISBN 2.86853.327.2
28,00 €
Reportage, portrait, studio, architecture, photos aériennes, industrie, natures mortes : tout lui fut prétexte à faire des images.

Lourdes
120 photographies reproduites en 2 tons. 128 p. 21/25.
2004. ISBN 2.86853.416.3
25,00 €
Pour la plupart inédites, ces images confirment, si besoin était, l'extraordinaire capacité de Jean Dieuzaide à transmettre un témoignage plein d'humanité, quel que soit le sujet traité.

Une vie de photographes
193 photographies reproduites en 2 tons. Préface de Jean-Claude Lemagny. 176 p. 21/25.
2004. ISBN 2.86853.424.4
29,00 €
Sa vie durant, qu’il les ait exposés au Château d’eau à Toulouse, qu’il les ait croisés aux Rencontres d’Arles, ou encore qu’il leur ait rendu des visites amicales, Jean Dieuzaide fréquenta de nombreux photographes et entretint avec eux des relations fraternelles. Comme il les a tous «mis en boîte», avec tendresse, humour ou admiration, ses archives constituent désormais une inestimable galerie des visages de ceux, français et étrangers, qui firent la photographie des années 50 jusqu’à nos jours.

Les Dali de Dieuzaide
33 photographies en 2 tons. Texte de Daniel Dobbels. 64 p., 21/25.
2005. ISBN 2.86853.441.4
25,00 €
Il y a la fameuse photographie de 1953 intitulée «Dali dans l’eau» (dont le titre décida le peintre à se laisser faire), mais pour y parvenir, Dieuzaide lui consacra tout un reportage dont la facétieuse poésie méritait d’être découverte — qu’on éprouve pour le Maître burlesque de l’admiration ou de l’agacement.

Le pays catalan
170 photographies en 2 tons. Texte de Michel del Castillo. 196 p., 21/25.
2006. ISBN 2.86853.468.6
33,00 €
Paysages, figures de pêcheurs, de paysans ou de célébrités, architecture profane ou sacrée, images industrielles même… c’est, selon la méthode Dieuzaide, avec ce génie particulier de la lumière, tout le portrait vivant d’un pays (ici la Catalogne française) que nous propose ce livre, accompagné d’un texte où Michel del Castillo allie la connaissance historique au sens de l’anecdote signifiante.

Michel Dieuzaide
Quand la lumière tient la plume
Photographies. 80 p. 21/27.
2009. ISBN 978.2.86853.520.7
30,00 €
Photographe et réalisateur de cinéma, Michel Dieuzaide rassemble dans ce livre une sélection de photographies faites au cours de ses voyages proches ou lointains. À ce regard sensible sur le réel, l'auteur a joint quelques phrases essentielles de ses écrivains favoris, sans doute pour cerner davantage la vision très personnelle qu'il porte sur le monde qui fut et, en dépit de tout, reste le sien.

Vies d'ateliers
Photographies. 96 p. 21/27. Préface de Didier Arnaudet.
2010. ISBN 978.2.86853.547.4
24,00 €
Dans cet ouvrage Michel Dieuzaide porte son regard de photographe sur les ateliers et les artistes qui ont exposé à Anglet et dont les œuvres constituent la collection d’art contemporain de la Ville.

Pierre Tal Coat, L'atelier ouvert
Photographies, avec un DVD (court métrage 25 mn). 104 p. sous cartonnage éditeur. 16/21,5.
2017. ISBN 978.2.86853.630.3
25,00 €
Originaire de Bretagne, Pierre Tal Coat (1905-1985) est l’une des figures majeures de la peinture française du XXe siècle. Le film le montre dans son atelier et dans la nature environnante qui inspire son travail et le livre réunit les meilleures photos (une soixantaine) faite à la même époque.

Antoinette Dilasser
D
Essai. Avec 32 dessins originaux de François Dilasser. 64 p. 16,5/24.
2003. ISBN 2.86853.389.2
15,00 €
Cette peinture, cette façon de peindre — l'affirmation, d'une extrême violence encore que retenue, qu'il y a quelque chose après la mort. Lien évident, étroit. Une affirmation ou une requête, désespérée ?

Histoires de Louis
Récit. 80 p. 14/19.
2005. ISBN 2.86853.425.2
13,00 €
«Dans le sillage de l'inoubliable livre de James Agee et Walker Evans Louons maintenant les grands hommes, Antoinette Dilasser retrace ici la destinée de Louis et de Marie Creach afin que par ce récit étroitement mêlé aux paysages d'une île de la Bretagne nord, ils ne disparaissent pas tout à fait comme s’ils n’avaient jamais été. Un hommage discret, à ces femmes et ces hommes dont la vie humble — "l’histoire mal ficelée" — ne laisserait, sans cela, pas plus de trace qu’un nom inscrit sur le marbre blanc d’une tombe parfois vide.»

Les vraies images
Récit. 128 p. 14/19.
2007. ISBN 978.2.86853.481.1
16,00 €
Avec retenue et obstination, Antoinette Dilasser prête sa voix aux silencieuses, aux muettes, aux femmes innombrables qui ont traversé l’existence dans le sacrifice de soi et furent marquées par la pauvreté, la guerre, et souvent humiliées par la vie.

Les maisons
Récit. 96 p. 14/19.
2010. ISBN 978.2.86853.522.1
15,00 €
Comme dans un murmure, une délicate confidence, Antoinette Dilasser nous fait entrer dans ses maisons, elle y convoque des ombres — des hommes, des femmes «lisibles là» — avec ce qu’elles ont laissé d’elles, dans leur soin jaloux aux choses, à l’ordinaire des jours. Cet «humain comme il peut» avec «son inépuisable, touchante, indéracinable bonne volonté». Comme les deux autres de cette «lamentable histoire, le vieil Adam et sa vieille Ève fichus dehors, chassés, exclus.»

La passe
Récit. 216 p. 14/19.
2012. ISBN 978.2.86853.574.0
19,00 €
La passe est le journal d’un deuil, double deuil en quelque sorte ou deuil impossible, puisque le compagnon qu’Antoinette Dilasser a aimé et soutenu, l’immense peintre si peu bavard auquel elle a donné ses mots, n’est pas mort : il vit dans une maison pour malades qui ont oublié qui ils sont. «Le roi a perdu sa couronne» et l’épouse note les événements du quotidien, les souvenirs d’une existence commune toute vouée à la peinture, les réflexions sur la marche du monde — sans jamais forcer le sens, sans chercher à obtenir de consolantes réponses.

L’atelier
Avec 24 reproductions en couleur d'œuvres de François Dilasser et neuf photos d’atelier. 96 p. 6,5/24.
2013. ISBN 978.2.86853.601.3
— 18,00 €
C’est une réflexion sur la fin de la vie de l’artiste, sur la fin de sa peinture dont les dimensions se sont réduites, passant du mur au carnet, sans rien perdre de leur beauté «inconsolée».
C’est le memorandum d’une vie de création intense et discrète, la lumière rallumée dans l’atelier déserté.


Antoinette & François Dilasser
Journal hors temps
Notes. Avec 46 reproductions en couleur d'œuvres de François Dilasser. 128 p. 16,5/24.
2004. ISBN 2.86853.414.7
25,00 €
«Dans les dernières peintures de F., il me semble ressentir un grand calme, ou apaisement. Une espèce de sûreté, de certitude ? Quelle autre certitude que d’y avoir donné sa vie. Apaisement ? Quand on le voit peindre — peiner — il n’y paraît guère. J’avais pourtant eu cette sensation, regardant par hasard le travail de quelqu’un d’autre, travail par larges touches déchirées, arrachées. Je revoyais Planètes, Étoiles. Une sagesse, acquise, à travers ce si long temps ?»

François Dilasser
avec Paul Louis Rossi
Inscapes
Textes et dessins. 128 p. 16 /21,5.
1994. ISBN 2.86853.197.0
18,50 €
Voici un ouvrage réalisé par correspondances, échanges, voyages, et rencontres successives entre la peinture, l’écriture et le dessin. La belle aventure amicale d’un peintre et d’un poète, située entre Roscoff et la Rade de Brest, dans un paysage à la fois rude, sauvage et somptueux.

Collectif
François Dilasser
Essais de Jean-Marc Huitorel, Jean-Pierre Le Dantec, Philippe Piguet et Benoît Decron. 120 p. 20 /22.
1997. ISBN 2.86853.267.5
20,00 €
«Liberté par rapport au sujet, par rapport à la figure, par rapport aux techniques, par rapport à la composition. Dilasser ne s’impose aucune règle, il compose avec toutes.» Dilasser est né en 1926. (Coédition avec le Musée de l’Abbaye Sainte-Croix des Sables d’Olonne, le Musée de Valenciennes, le Musée de Saint Lô et l’Artothèque de Caen).

Abdelkader Djemaï & Philippe Dupuich
Nos quartiers d'été
Textes et photographies. 120 p. 21/25.
2004. ISBN 2.86853.411.2
15,00 €
Avec deux séries de reportages, ce livre rend compte d'une aventure politique réunissant professionnels et bénévoles autour d'animations dans des quartiers de villes et de villages du Nord-Pas-de-Calais.

Sylvie Doizelet
Le voyageur attardé
Récits.
2012. 104 p. 14/19. ISBN 2.86853.565.8
14,00 €
Sylvie Doizelet fait ici le portrait de trois artistes visionnaires qui ont vécu et travaillé dans une époque troublée : Alfred Kubin, Henry Moore et Ernst Barlach, également torturés par le chaos dans lequel est plongée leur époque. Ce faisant, elle nous invite à une profonde méditation sur la guerre et sur la place de l’art dans les régimes d’exception (le nazisme en l’occurrence).

François Dominique
A wonderful day
Proses. Avec 7 photographies de Bernard Plossu. 80 p. 14/19.
2003. ISBN 2.86853.388.4
14,00 €
Les petites proses de ce livre sont les dépositaires et les messagers des brefs «moments bénis» dont l'ordinaire des jours parfois nous gratifie.

Christian Doumet
Passage des oiseaux pihis
Essai. Quarante photographies inédites de Victor Segalen. 112 p. 16,5/22.
1995. ISBN 2.86853.211.X
20,00 €
Appuyé sur les photos de Segalen, ses récits et feuilles de route, ce texte de Doumet tente cependant de vivre selon son imaginaire propre quelques-uns des moments privilégiés d’une aventure qui renouvelle pour nous de fond en comble le sens du mot exotisme.

Trois villes dans l’œil d’Orion
suivi de Brèves de Chine.
Proses. 216 p. 15/22.
1998. ISBN 2.86853.254.3
20,00 €
Les évocations de trois villes (Zürich, Prague, Budapest), prolongées jusqu’en Chine, sont ici placées sous le signe d’Orion, «le héros mythique de la faveur de l’est».
Christian Doumet est né en 1953.

Pierre D'Ovidio, Marc Deneyer & Claude Pauquet
Deux saisons à Poitiers
Texte et photographies. 56 p. 16,5/24.
2001. ISBN 2.86853.354.X
— 10,00 €
L'université de Poitiers a interpellé trois passants, d'ici et d'ailleurs, deux photographes et un écrivain. Des étrangers, en somme — mais sur leurs terres. Elle leur a juste demandé de regarder et de dire.

Pierre D'Ovidio
Nationale 7.
Carnet de voyage à Madagascar. 168 p. 14/19.
2009. ISBN 978.2.86853.511.5
— 20,00 €
Cet anti-guide de voyage dissipe quelques trompeuses images exotiques, pour les remplacer par d'autres, moins complaisantes et plus en conformité avec le monde et son usage.

Jean Duché
Nombreuses sont les merveilles
Sotie. 128 p. 12 /19.
1998. ISBN 2.86853.284.5
— 13,50 €
Le héros de ce récit plein d’humour paléozoologique se nomme Cryogène. C’est un vestige du peuple de Cro-Magnon décongelé à notre époque. C’est le Huron de Voltaire, le Persan de Montesquieu : un regard étranger sur l’étrange monde où nous vivons.

Jean-Marie Dunoyer
Bêtises
Croquis de l’auteur. 80 p. 12 /19.
1997. ISBN 2.86853.280.2
— 10,50 €
«Histoires naturelles». Hommes, bêtes, objets hétéroclites : c’est la confusion des règnes, c’est un joyeux bric-à-brac anthropomorphique tiré d’une léthargie demi-séculaire qui les dispense ainsi de toute allusion au présent. (Coédition avec la Librairie Tschann).