Auteurs — G


    Accueil

    Parutions

    Auteurs

    Œuvres

    Bibliophilie

    Commande

    Recherche

    La maison

    Autres fonds

    Liens

    Chronique

    Lettre d’info


    Livres de photographie

Paul Gadenne
Trois préfaces à Balzac
Essais. 88 p. 12/19.
1992. ISBN 2.86853.148.2
— 10,00 €
Rigoureuses, intelligentes et aimantes lectures du plus grand romancier français du XIXe siècle par un romancier du XXe «comme on en compte un ou deux par génération» — qui ne manque pas d’exprimer, au passage, des vues toutes personnelles sur le roman en général.

Lorand Gaspar
Carnet de Patmos
Textes & photographies. 64 p. 16,5/24.
1991. ISBN 2.86853.134.2
— 17,00 €
Le bref salut du matin vaut à Patmos pour le bonheur d’une journée entière. Ainsi les courts textes et les splendides photos de L. Gaspar valent-ils pour une longue promenade où ne l’atteindront pas les méduses apocalyptiques du bruit et de la bousculade.

Carnets de Jérusalem
Récit. 160 p. 14/19.
1997-2009. ISBN 2.978.86853.513.9
— 20,00 €
«L'étoffe infiniment complexe d’un morceau de réalité vivant — lié à un temps, et dont les fils et les mouvements débordent nécessairement ce temps —, tissées d’une poignée de pierres et de lumières, de voûtes et de vallées, d’échanges avec les hommes et les choses , de lectures de livres, de nous-mêmes et du monde, {...} c’est tout cela pour moi, et tant d’autres choses encore, Jérusalem.»

avec
James Sacré
Mouvementé de mots et de couleurs
Photographies et poèmes. 88 p. 21/25.
2003. ISBN 2.86853.360.4
— 25,00 €
«La photo voudrait quoi garder ?/ Elle n'est qu'un souvenir, sans doute/ Qu'on finira par l'oublier.»

[Gaspar] Collectif
Cahier Lorand Gaspar
Textes, études, témoignages. Cahier seize. Sous la direction de Daniel Lançon. 416 + 32 p. 16,5/24.
2004. ISBN 2.86853.394.9
30,00 €
Le parcours de ce Magyar vivant dans le monde arabe et en France, ayant porté très haut la relativité culturelle heureuse tout en étant resté constamment fidèle à ce qu’il y a de plus optimiste dans la relation de la francité à l’universalité possible. Nombreux textes et photos inédits. Bibliographie.

Jean-François Gautier
La sente s’efface
Proses. 112 p. 12/19.
1996. ISBN 2.86853.240.3
— 13,00 €
«Ce livre raconte des paysages, des sites géographiques ou archéologiques de la Charente où je vis. Ils composent autant de points de vue sur ce monde. C’est la dictée des choses et des hommes, l’équivoque de leur altération, leur disparition...»

Sylvie Germain
avec Jean-Michel Fauquet
Grande nuit de Toussaint
Récits & photographies. 80 p. 21/25.
2000. ISBN 2.86853.320.5
Réimp.
«Alors pourquoi le lendemain de la solennité de tous les Saints, le souvenir confus, pluriel, des humbles morts familiers se condense-t-il soudain dans le c?ur en alarme des vivants, réclamant des chants, des prières, ou simplement des pensées plus soucieuses, des fleurs et des flammes ?»

Olivier Germain-Thomas
Écriture de la lumière
Textes & photographies. 72 p. 16,5/24.
1998. ISBN 2.86853.288.8
— 18,50 €
Conçu à partir des questions toutes simples d’un enfant, et illustré d’une quarantaine de photos de l’auteur, ce texte (qui est davantage une rêverie qu’un essai) interroge les rapports de la photographie et de l’intériorité et pose, en scrutant le reflet, la question de l’harmonie perdue.

Alain Gheerbrant
avec Léon Aichelbaum
K Éditeur
Histoire du Livre, monographie. 104 p. 14/21,5.
1991. ISBN 2.86853.109.1
Épuisé.
Les éditions K, fondées dans la clandestinité en 1945, sont «un bateau-pirate, chargé à ras bord de poésie, d’humour, d’un certain nihilisme et d’un sens de la provocation non moins certain» qui tint pendant quatre ans la haute mer de l’édition d’avant-garde. Cette monographie est constituée d’un entretien avec Alain Gheerbrant, le fondateur, puis d’une bibliographie critique très fouillée, illustrée de toutes les couvertures des ouvrages publiés.

Jean-Pierre Gilson
Paysages
80 photographies noir & blanc. Texte de Jacques Drillon. 112 p., 21/25 à l'italienne.
2007. ISBN 978.2.86853.484.2
— 28,00 €
Jean-Pierre Gilson photographie toujours à l’horizontale, qui n’est pas le cadre de l’être, mais le lieu de l’existant. Godard disait : le scope n’est bon que pour filmer les serpents, pas les hommes. Gilson ne montre pas des serpents, mais des paysages, il montre ce qu’il voit, non ce que nous sommes — et nous voyons plus large que haut.

Jean Giono
Il n’y avait plus qu’à marcher
Prose. 88 p. 16,5 /24.
1989. ISBN 2.86853.088.5 — Réimp
.
Cet inédit de 1960 est une chronique enchantée de la création du monde, où Giono met en scène les Dieux devenant des hommes et découvrant dans la plus grande liberté les apparences, la roue, le travail de la terre, l’écobuage. C’est une genèse magnifique où se côtoient l’humour débridé et la gravité, la folie et la sagesse.

Laurent Girerd
La traversée
Récit. 80 p. 14/19.
2007. ISBN 978.2.86853.495.8
— 14,00 €
Ce texte bref donne à lire le fulgurant journal d'un soldat romain ayant vécu, au IVème siècle après J.-C.dans un fortin très isolé parmi les sables brûlants du désert saharien.

Brève apologie de l'éloignement conjugal
Récit. 96 p. 13/17.
2010. ISBN 2.86853.539.9
— 14,00 €
Après l'ancienne conjugalité, après l'union libre, il se pourrait que la vie de couple trouve un nouvel élan dans l'éloignement consenti. Car si «le mariage est un appareil social visant à dissoudre les forces subversives du désir, de la passion ou de la solitude», la longue distance favorise la solitude aimante et fait du désir, magnifié par l'attente, la pierre angulaire de tout attachement amoureux, la pierre précieuse entre toutes.

Dans l’embrasure des vasistas
Poèmes. 104 p. 14/19.
2013. ISBN 978.2.86853.580.1
— 13,00 €
C’est un album intime que ce livre. Les souvenirs d’une adolescence dans une ville portuaire du Midi y côtoient les photos de voyage au soleil de l’Italie, de la Grèce ou du Grand Erg, dans une sèche recherche de sens et une éloquance attachée au réel, au vivant, au concret.

Millier d’arbres sous le regard (Le)
Carnet de voyage. 96 p. 14/19.
2015. ISBN 978.2.86853.606.8
— 14,00 €
L’auteur, qui a pris l’avion depuis la France dans le but avoué de s’abîmer lui aussi dans la contemplation de cette pluie de pétales éphémère, retrace ici sa quête improbable. Quête sans cesse déçue, de Tôkyô à Kyôto en passant par les Alpes japonaises. En effet, la floraison n’est jamais vraiment au rendez-vous : toujours en mouvement, elle remonte dans le pays comme une vague et ajoute sa propre nature insaisissable à cette poursuite de la fugacité.

Guy Goffette
Mariana, Portugaise
Poèmes en prose. 64 p. 12 /19.
1991. ISBN 2.86853.138.5
— 10,00 €
Il a suffi à un homme d’aujourd’hui de lire les fameuses Lettres de la Religieuse portugaise (1669) dans une certaine solitude pour tomber amoureux de ce visage de femme et pour épouser, à travers lui, les transports et les douleurs de l’admirable inconnue passionnée et trahie.

Lady Gregory
Deirdre
suivi de Diarmuid et Grania et de Le destin des enfants de Lir. Récits traduits de l’anglais par Pierre Leyris. 160 p. 14 /19.
1997. ISBN 2.86853.268.3
— 15,00 €
«Ce livre est le meilleur qui soit sorti en Irlande de mon temps. Peut-être devrais-je dire : le meilleur livre qui soit jamais sorti de l’Irlande, car les histoires qu’il conte sont une part principale du don que l’Irlande a fait à l’imagination du monde.» — W. B. Yeats

Robert Groborne
avec Géva Caban
Barcelone
Notes de voyage & photographies. 80 p. 14/16.
2000. ISBN 2.86853.325.6
— 14,50
«Je ne savais pas Barcelone aussi belle.»
32 polaroïds noir & blanc de Robert Groborne.

Jean-Louis Gutierres
Et même les chiens
Roman. 160 p. 14/19.
2010. ISBN 2.86853.544.3
— 16,00 €
Ce premier roman de l’auteur commence comme une chronique rurale que les images ressurgies du passé refoulé de son personnage, ses traumatismes, ses remords vont bientôt colorer de leur aberrante cruauté. Avec, en toile de fond, la guerre d'Algérie, la question qu’il pose est très simple, et terrible : sommes-nous condamnés à devoir, un jour ou l’autre, solder nos comptes avec notre conscience ?