Auteurs — K


    Accueil

    Parutions

    Auteurs

    Œuvres

    Bibliophilie

    Commande

    Recherche

    La maison

    Autres fonds

    Liens

    Chronique

    Lettre d’info

Hédi Kaddour
L’émotion impossible
Études littéraires. 120 p. 14/19.
1994. ISBN 2.86853.200.4
— 13,00 €
Textes critiques sur J. Brodsky, J. Supervielle, Ch. Baudelaire, A. Frénaud, A. du Bouchet, H. Meschonnic, J. Réda, J. Grosjean, G. Apollinaire. Par un des plus remarquables poètes d’aujourd’hui (né en 1945).

Les fileuses
Poèmes. Dessins de Renée Mayot. 56 p. 16,5/24.
1995. ISBN 2.86853.215.2
— 10,00 €
Vingt sonnets, qui ne peuvent être que d’un authentique poète doublé d’un virtuose de la langue.

Nikos Kazantzaki
Ascèse (Salvatores Dei)
Essai. Texte établi par Aziz Izzet. Coll. Domaine Public. 120 p. 13/20.
1988. ISBN 2.86853.068.0 — Réimp.
C’est une sorte de manuel du dépassement qu’Ascèse, le chef-d’œuvre de toute une vie pendant laquelle le fabuleux Kazantzaki n’a pu dissocier sa foi de la lutte pour la liberté. Par l’auteur (1883-1957) de la Lettre au Gréco, de Zorba le Grec et du Christ recrucifié.

Paol Keineg
Là, et pas là
Poèmes. Avec une postface de Marc Le Gros. 160 p. 14/19.
2005. ISBN 2.86853.440.6
17,00 €
«Là, et pas là, joue à la fois sur la présence et l'absence des voix et des lieux, l'étranger et le familier, le clair et l'obscur, et peut-être faut-il lire ces petits textes denses, économes, souvent prosés, comme des sortes de cairns. Pour ma part, je vois un peu ces pierres de langage et de vie — mais qui ont aussi quelque chose de testamentaire, des petits mémoriaux en somme — comme celles qu'un vieux petit Poucet, tantôt ébloui et tantôt aveugle, sèmerait sur ces propres chemins.» Marc Le Gros

Les trucs sont démolis
Anthologie 1967-2005. Collection Les Analectes. Coédition Obsidiane. 400 p. 16,5/24.
2008. ISBN 978.2.86853.480.4
— 28,00 €
«Cette poésie qui renaude (parfois crûment), qui houspille (soi-même avant tout), qui se moque mais qui sait tout autant aimer — toutes ses humeurs par quoi le poète pense (et pèse) l’homme sous son monde.» François Boddaert
Jean-Marie Kerwich
L'ange qui boite précédé de Les jours simples
Proses. Préface de Lydie Dattas. 176 p. 14/19.
2005. ISBN 2.86853.439.2
Épuisé
«La moisson te fait payer très cher ta soif. Le soleil te fait comprendre que l'eau est un trésor précieux. Chaque goutte d'eau est de l'or. J'ai vu des jeunes gens pleurer pour avoir de l'eau, abandonner la fourche, et ne pas même se retourner pour récupérer une gourmette en or tombée d'un poignet.» Jean-Marie Kerwich arrive dans le langage par un chemin vierge, que n’ont foulé avant lui ni les religieux, ni les lettrés, ni même étrangement les poètes.

Klabund
Moreau
Roman traduit de l’allemand par Pierre Meylan. Coll. Domaine Public. 88 p. 13/20.
1989. ISBN 2.86853.083.4
— 10,00 €
La carrière du Général Moreau débute aux premiers temps de la Révolution. Devenu en 1804 le rival avoué de Bonaparte, c’est en traître que ce soldat glorieux et cruel mourra, au service de la Russie en 1813. Klabund (1890-1928), qui fut une figure marquante de la génération expressionniste, connu pour son pacifisme, nous montre — sans jamais le juger — son personnage comme enfermé dans le cercle fatal du meurtre et de la haine.

Antjie Krog
Ni pillard, ni fuyard
Poèmes présentés et traduits de l'afrikaans par Georges-Marie Lory. 128 p. 14/19.
2004. ISBN 2.86853.406.6
— 14,00 €
Des poèmes à la fois rugueux et riches en métaphores, où l'engagement politique et le féminisme ne se départissent jamais d'un amour profond pour ses proches et pour les paysages de son pays.

Une syllabe de sang
Poèmes traduits de l'afrikaans par Georges-Marie Lory. 112 p. 14/19.
2013. ISBN 978.2.86853.599.3
— 14,00 €
J’écris parce que je suis furieuse, dit un vers de ce recueil. En effet il y a, dans ces poèmes qui sont littéralement des «écrits de résistance», de la colère, de l’insoumission, et une vitalité revendicatrice que n’expliquent pas les seules années de combat politique. La poésie d’Antjie Krog ne fait guère de différence entre les aliénations et, pour elle, il n’est pas une parcelle de vie qui ne mérite le même engagement sans réserve.