Parution Octobre 2009


    Accueil

    Parutions

    Auteurs

    Œuvres

    Bibliophilie

    Commande

    Recherche

    La maison

    Autres fonds

    Liens

    Chronique

    Lettre d’info

Valérie Rouzeau
Quand je me deux


Poèmes
2009. 112 p. 14/19.
ISBN 978.2.86853.527.6

16,00 €

Le livre

Quelque chose cloche ou boite à vide
Manque la neige l’élément heureux sans paternel sempiternel
La neige et puis ensuite le boueux l’avant printemps le presque bleu
L’empreinte fauvette de joie peut-être
La route du berceau à la tombe offre quelques méchants cailloux
Des blessants cailloux par milliers
Qui n’oublient nos petits souliers
De la poussette au tumulus du joli lange au cumulus


L’auteur

Valérie Rouzeau est née en 1967 dans une famille de récupérateurs du Cher. Elle a traduit Sylvia Plath et William-Carlos Williams et publié des poèmes. Après Pas revoir, Éd. Le Dé Bleu 1999, Neige rien, Éd. Unes 2000), elle a donné à nos éditions Va où (2002), Valérie Rouzeau lit ses poètes (2 CD, 2003), Récipients d’air (2005).


Extrait

RÉPÉTITION

On ne connaît pas le cœur des gens
Il est tant mal visible que parfois
On cogne dedans
Quelle misère de prendre le train
Quand au bout il n’y a personne rien
On ne sait pas l’avis des anges
Non plus que des moulins à eau
On se sert un grand verre de vent
De source de pluie des yeux
On ignore comment vivre comme eux
On se sert un grand verre de vin
Dans une maison avec enfants avenir chien
Le quai fait des bruits de chaussures
Le quai fait des bruits de valises à roulettes et des bruits d'avant
Le quai est vide vide vide on bute dans l’air
Pardon messieurs dames j’ai cru à un nuage
Vous êtes innombrables qui ne m’êtes personne
Je suis innombrable et comme vous presque rien
Prenons donc un pot amical au lieu d’un pot au noir d’un mauvais coup
On ne connaît pas d’autre cœur dans le noir que le nôtre et encore
Ni dans le jour non plus alors à la bonne vôtre
Et nous débarquerons sous le soleil battant.

Commander